A la une Sports
 

DJS Alger : Un nouveau souffle

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.06.17 | 12h00 Réagissez

 
	Siège du ministère de la Jeunesse et des Sports
Siège du ministère de la Jeunesse et des Sports


La Direction de la jeunesse et des sports (DJS) d’Alger est sur un vaste chantier depuis 2 ans. Il coïncide avec l’arrivée du nouveau directeur, Tarek Krach, venu tout droit de Sétif. Dès sa prise de fonction il a adopté une feuille de route avec quelques axes prioritaires, comme la réorganisation interne des services et une ouverture vers les associations relevant de sa compétence. Les résultats n’ont pas tardé. Notamment sur le plan de la transparence en matière d’étude des dossiers de demandes de subventions. Les associations se plaignaient constamment des retards enregistrés dans le versement des subventions attribuées très en retard et qui pénalisaient leur activité.

S’exprimant sur le bilan de 2 ans qu’il vient de boucler à la tête de la DJS d’Alger, Tarek Krach souligne : «Le plan d’action s’est articulé autour de certains points jugés prioritaires, compte tenu des exigences de l’heure en matière de prise en charge des préoccupations de la jeunesse et des associations qui activent réellement sur le terrain. Beaucoup de projets ont été réalisés durant les années 2016 et 2017, à l’instar du terrain et piste d’athlétisme du stade de Bordj El Kiffan, la salle omnisports de Ouled Chebel, celle des arts martiaux de Souidania, la maison de jeunes de Ben Talha. Au chapitre engazonnement de structures officielles et de proximité, l’opération a touché 15 structures (Sablettes, Souidania, Bab Ezzouar, Bordj El Bahri, Aïn Taya, Mahelma, Heuraoua (2) et 41 infrastructures ont été équipées en mobilier et matériel de musique. Des piscines semi-olympiques seront bientôt réceptionnées aux Eucalyptus, Sidi M’hamed, Tassala El Merdja et à Oued Chebel.» L’opération engazonnement de stades communaux se poursuivra au cours des prochains mois au niveau de 8 infrastructures.

S’agissant de l’octroi des subventions aux associations, une nouvelle procédure a été mise en place pour l’examen des dossiers de demandes de subvention. Selon le DJS, «cette initiative s’inscrit dans la démarche globale du gouvernement en matière de débureaucratisation». Ainsi l’opération a connu un allégement important dans la constitution des dossiers qui ne contiennent plus que les documents relatifs à la gestion comptable et financière des associations. Le dépôt de dossiers s’effectue selon un calendrier établi par la DJS et pour lequel l’ensemble de ses cadres ont été mobilisés.
Cette initiative a été vivement saluée par les associations, concernant la célérité de la procédure.
 

Yazid Ouahib
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie