A la une Sports
 

Sports équestres

18 accompagnateurs pour 5 athlètes à Tarragone

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.05.18 | 12h00 Réagissez

La participation de l’équipe nationale d’équitation aux Jeux méditerranéens de Tarragone a soulevé un tollé dans le milieu équestre.

Hormis la sélection des cavaliers dont la composition est remise en cause par des spécialistes de cette discipline, ces derniers dénoncent «la désignation, dans un cadre de copinage, d’un entraîneur national, en l’occurrence Mahi Hadj, directeur du haras appartenant au controversé président de la fédération (FAE), qui, de surcroît, ne remplit pas les conditions, alors que la FEA est sans DTN et de collège technique».

Les mêmes spécialistes s’apprêtent à interpeller le ministre de la Jeunesse et des Sports concernant le nombre excessif d’accompagnateurs dont le nombre est de 18 personnes dont des membres de la famille du président de la FEA et certains de ses employés, alors que 5 cavaliers seulement prendront part à la compétition. Cette information a suscité une grande polémique au sein du milieu équestre qui dénonce cet état de fait, estimant que «tous les accompagnateurs s’offrent un voyage et un séjour de villégiature avec l’argent du contribuable». «L’actuel ministre réagira-t-il devant cet état de fait ou aurait-il été contraint à valider cette liste ?» s’interroge-t-on encore.

D. Mentouri
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...