Régions Sud Ouargla
 

Abdelkader Djellaoui. Wali de Ouargla

«Au-delà des projets, un message d’espoir pour les habitants de Ouargla»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.03.17 | 12h00 Réagissez

 
	Abdelkader Djellaoui, wali de Ouargla
Abdelkader Djellaoui, wali de Ouargla


- Pourquoi toute une cérémonie pour une simple notification budgétaire somme toute ordinaire ?

Cette nouvelle procédure revêt un double sens. Il s’agit, d’une part d’une consécration de la gestion participative de la cité en jouant la carte de la transparence et n confortant les P/APC dans leur mission quotidienne et en leur assurant un appui financier et technique via le suivi rapproché de l’action de développement dans chaque point de la wilaya.

L’autre objectif visé est de barrer la route à tous ceux qui marchandent avec les dotations budgétaires de l’Etat à des fins clientélistes ou électorales. J’ai voulu dire au citoyen que personne n’a aucun mérite, y compris moi-même, dans l’inscription et la dotation financière d’une quelconque opération de développement ou d’amélioration de son quotidien. Personne ne pourra faire valoir autre chose que sa probité et sa capacité à servir le citoyen.

Ce sont les médias qui garantissent cette communication directe envers la communauté. C’est une aide de l’Etat, tant pour ce qui est de la solidarité intercommunale octroyée par la commune de Hassi Messaoud, que par le budget de wilaya, le budget communal ou le PCD. Et cela vaut pour les petits projets, comme celui d’un stade à 700 millions, comme pour le tramway.

- A chaque fois nous entendons de faux prétextes concernant le non-lancement de certains projets vitaux pour le citoyen, une lenteur et souvent des insuffisances dans leur réalisation, qui n’est pas à la hauteur des aspirations du citoyen. Qu’en pensez-vous ?

J’ai parlé du suivi des projets dès leur inscription, notre mission ne se résume pas à inscrire de nouveaux projet, mais aussi et surtout à veiller à leur lancement et leur réalisation  dans les délais impartis et selon les normes et les lois en vigueur.

Nous organisons depuis quelques semaines des formations de rattrapage pour mieux expliquer le code des marchés publics. Notre action vise l’assainissement du portefeuille de projets de la wilaya et leur réalisation dans les meilleurs délais et les meilleures conditions possibles.  Le guichet unique nous a permis d’étudier les projets sous tous les aspects et les inscrire selon les budgets alloués.

- A la veille des vacances scolaires de printemps, vous mettez le cap sur le secteur de l’éducation, en exhortant les responsables de ce secteur à réaliser des projets de réfection, de rénovation, voire de réalisation de blocs sanitaires par exemple. L’expérience a montré que ce genre de projets perturbe la scolarité vu le non-respect des délais et la réalisation chaotique des travaux pendant les vacances d’été. A quoi vous attendez-vous ?

J’ai sciemment demandé une coordination sans faille entre la direction de l’éducation et chaque commune. J’ai par ailleurs fait exprès de citer nominativement certaines opérations de simple acquisition, comme celle des équipements de climatisation, qui peut se faire en un week-end après une consultation. Autre exemple, le ravalement des façades peut se faire le soir après les heures d’ouverture, la réfection des blocs sanitaires est quant à elle le gros morceau, le maillon faible de nos écoles et cela m’a attristé de voir qu’on s’accommode de cet état de fait comme si c’était une fatalité.

Les choses vont s’améliorer j’y veillerai personnellement et il n’y aura aucune excuse. Certaines opérations de grande envergure se feront pendant l’été, à l’arrêt des cours, nous nous préparerons comme il se doit à la rentrée prochaine, il ne s’agit ni de couler des dalles ni de bétonner des écoles, mais d’amélioration le cadre scolaire, nous avons pris des engagements solennels et puis cela motivera le citoyen à choisir les bonnes personnes lors des prochaines élections. 
 

Houria Alioua
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie