Régions Ouest Tlemcen
 

Maghnia : Les boulangers en grève sans préavis

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.01.17 | 10h00 Réagissez

 
	Les boulangers sont en arrêt de travail depuis lundi et pour une durée indéterminée
Les boulangers sont en arrêt de travail depuis lundi et pour une...

En arrêt de travail, depuis lundi et pour une durée indéterminée, les boulangers ont baissé rideau sans préavis, mettant dans l’embarras la population, qui a dû se rabattre sur la galette traditionnelle… à 70 et 80 DA l’unité.

Essayant d’en savoir plus sur ce débrayage inopiné, nous avons contacté deux grévistes, qui justifient cette grève par «l’augmentation des taxes et du prix de la farine», sans trop s’étaler sur les détails.

Approché, un épicier tente d’expliquer cette situation de pénurie : «La veille, c’est-à-dire dimanche, le distributeur m’a informé que j’allais payer la baguette plus cher et donc je devais, à mon tour, augmenter ma marge bénéficiaire. Je lui ai signifié sur le champ mon refus catégorique. Un refus unanime de tous les détaillants pratiquement. Remarquant que nous ne les avons pas suivis, les boulangers ont rangé leur pétrin, voilà la vérité».

Devant cette situation anarchique, les autorités concernées donnent l’impression de ne pas prendre au sérieux cette grève, puisqu’à l’heure qu’il est, les grévistes mènent leur action sans aucune intervention de l’administration. «Chacun fait ce qu’il veut sans rien craindre de qui que ce soit parce que les responsables locaux semblent ne pas être concernés par ce débrayage qui risque de s’étendre à d’autres activités économiques. Cela pourrait enclencher une crise multi sectorielle si les pouvoirs publics ne réagissaient pas», avertit Mohamed B., élu de l’APC. Déjà que tout se vend cher à Maghnia en raison du passavant auxquels sont soumis les commerçants depuis 2005, la population, prise en otage, interpelle les autorités locales pour mettre fin à cette situation pénalisante.
 

Chahredine Berriah
 
 
Votre réaction
 
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
Du même auteur
Tlemcen : L’efficacité de l’ANSEJ en question
Tlemcen : Fermeture de la pêche à l’espadon
Frontières Ouest : Une passoire malgré les tranchées
Bâtonnat de Tlemcen : Les avocats interdits de réseaux sociaux
Immigration irrégulière dans les wilayas de l’Ouest : Ces enfants qui naissent… pour ne pas exister !
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie