Régions Ouest Tiaret
 

Tiaret

Une nouvelle route pour désengorger la ville

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.03.17 | 12h00 Réagissez

Le chef-lieu de la wilaya de Tiaret est concerné par de grands travaux de restructuration urbaine qui vont fatalement, à moyen terme, bouleverser la donne en matière d’habitat et de routes, et donc de plus de fluidité dans la circulation tant piétonne qu’automobile.

En plus des deux voies, l’une en réhabilitation et une nouvelle au centre-ville, il y a d’importants projets à réaliser par des promoteurs privés. L’un sur les ruines de l’ex- siège de l’ERIAD avec 82 logements haut standing et un autre ensemble de 300 logements à proximité. Ce dernier projet fait grincer des dents les résidents de l’ancienne gare et ceux de la cité Rousseau. Si certains arguent du passage de deux grands réseaux, l’un lié à l’AEP et l’autre à l’assainissement, certains trouvent que l’implant de grands ensembles dans cette partie de la ville est une manière de l’étouffer encore plus. Point d’orgue de toute cette restructuration : le gigantesque projet de gare routière, tristement abandonné, et subséquemment la voie qui y mène en amont depuis le quartier de l’ex- gare ferroviaire vers l’ensemble urbain le Regina Mohamed Boudiaf. Si les travaux de la réhabilitation de la voie dite des 40 logements connaissent un taux d’avancement de 60%, son ouverture conditionnée par la réalisation d’un ouvrage d’art pour lequel il y eut quand même un gel, une autre projection a été proposée par le bureau d’études local URBATIA.

Il s’agit de la réalisation d’une nouvelle voie urbaine de 3,2 km sur l’ancien tracé du chemin de fer traversant la ville à hauteur du boulevard menant de l’intersection située au niveau de l’hôtel les Abbassides jusqu’à la cité Kaid Ahmed (ex- 500 logements AADL). Coût de cet ambitieux programme : 45 milliards de centimes. L’opération vise à désengorger le centre-ville et soulager la cadence à ce niveau pour donner à la cité un visage autrement plus avenant, comme l’explique le wali. Cela intervient en marge de la grande tournée qu’il a récemment effectuée en compagnie de tout l’exécutif et le conseil communal de Tiaret. Une visite qui vient clôturer la tournée marathon dans les 42 communes de la wilaya.

Fawzi Amellal
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...