Régions Ouest Tiaret
 

Tiaret : Le maire de Sidi Bakhti condamné à trois ans de prison en appel

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.03.17 | 12h00 Réagissez

La cour de justice de Tiaret vient de condamner, en appel, Mebarek Abdelaziz, maire d’obédience RND de la commune de Sidi Bakhti, 60 km au nord-ouest de Tiaret, à 3 ans de prison ferme, assortis d’une amende de 400 000 dinars, pour avoir enfreint le code des marchés publics.

Quelques jours auparavant, le tribunal avait condamné l’élu à une peine de six mois ferme. Selon nos sources, il aurait usé de sa position de maire pour avantager un entrepreneur à qui a échu un projet de réalisation d’une stèle. Bien que le projet soit confié par un ex-maire, aujourd’hui décédé, l’actuel aurait quand même eu recours à l’emploi d’un faux cachet pour estampiller un document relatif à cette opération dotée d’une enveloppe, sur budget communal, de l’ordre de 154 millions de cts. Des actions entreprises en porte-à-faux avec la réglementation destinée à régulariser des situations antérieures, soit l’arrêt des travaux, la reprise du projet et enfin le paiement de la situation définitive, indûment, à l’entreprise concernée.         

Fawzi Amellal
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie