Régions Ouest Tiaret
 

Tiaret : Le maire de Sidi Bakhti condamné à trois ans de prison en appel

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.03.17 | 12h00 Réagissez

La cour de justice de Tiaret vient de condamner, en appel, Mebarek Abdelaziz, maire d’obédience RND de la commune de Sidi Bakhti, 60 km au nord-ouest de Tiaret, à 3 ans de prison ferme, assortis d’une amende de 400 000 dinars, pour avoir enfreint le code des marchés publics.

Quelques jours auparavant, le tribunal avait condamné l’élu à une peine de six mois ferme. Selon nos sources, il aurait usé de sa position de maire pour avantager un entrepreneur à qui a échu un projet de réalisation d’une stèle. Bien que le projet soit confié par un ex-maire, aujourd’hui décédé, l’actuel aurait quand même eu recours à l’emploi d’un faux cachet pour estampiller un document relatif à cette opération dotée d’une enveloppe, sur budget communal, de l’ordre de 154 millions de cts. Des actions entreprises en porte-à-faux avec la réglementation destinée à régulariser des situations antérieures, soit l’arrêt des travaux, la reprise du projet et enfin le paiement de la situation définitive, indûment, à l’entreprise concernée.         

Fawzi Amellal
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie