Régions Ouest Tiaret
 

Tiaret : Le Festival de la chanson engagée du 10 au 13 septembre

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.09.17 | 12h00 Réagissez


après le désert culturel qui a caractérisé la scène locale cette année, notamment au niveau du chef-lieu de wilaya où les activités durant l’été ont été insignifiantes, sinon nulles, la direction de la Culture tente de redonner du lustre à ce volet ô combien vital dans la vie quotidienne des citoyens. L’on append ainsi qu’en plus du festival de la chanson engagée qui se déroulera du 10 au 13 septembre, il y aura par la suite, du 17 au 18 du même mois, la traditionnelle Kheima de la poésie et de la chanson bédouines. Une chanson qui compte beaucoup d’adeptes depuis la mort, dans les années 1960, des cheikhs Adda et Ahmed Tiareti et qui a valu tout dernièrement à un de ses fiers paroliers, le poète Ahmed Bouziane, promu sénateur, le titre de docteur honoris causa par l’université Abderahmane Ibn Khaldoun.

Pour ce qui est du festival de la chanson engagée, plus de 44 troupes venant de 15 wilayas sont attendues pour donner du rythme à une cité jadis bastion de la chanson algérienne dans toutes ses déclinaisons, depuis Ali Maachi jusqu’aux troupes actuellement en vogue, telles «Musicana», «Troupe Ouejdi» et l’association culturelle des activités de jeunes. Ces dernières vont donc concourir pour cette troisième édition sous le thème de l’innovation. La Maison de la culture Ali Maachi abritera les deux rencontres qui marqueront indubitablement la rentrée sociale. «Elles seront suivies par d’autres rencontres hautes en couleur», promet le tout nouveau directeur de la Maison de la culture.
 

Fawzi Amellal
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...