Régions Ouest Tiaret
 

Mahdia (Tiaret)

Après la grève, les commerçants organisent un sit-in

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.05.17 | 12h00 Réagissez


Le ton est à l’apaisement, avons-nous constaté hier. Les protestataires qui avaient fait circuler une pétition à l’intention des responsables de la police et des autorités, ont argué d’«un malaise grandissant, dès lors que les commerçants de la ville faisaient face à d’énormes pressions obligeant certains à mettre la clef sous le paillasson». Dimanche, cette grève avait plongé la ville dans une profonde léthargie. Mus donc par un souci d’apaisement, les responsables ont dépêché un haut cadre pour baisser la tension, «mais en s’inscrivant dans la légalité et non pour accéder aux desiderata de certains», a fait savoir le chef de la sûreté de wilaya. Ce responsable a ajouté : «Les raisons de la colère sont loin d’être liées au seul comportement d’un de nos cadres, mais auraient un lien direct avec des missions de contrôle du commerce d’une manière générale.» Hier, les commerçants ont rouvert leurs portes, après que des promesses fermes leur ont été faites. Dans un communiqué, la section locale de la LADDH, aile Salah Debouz, par la voix de son président, Ahmed Manceri, a «déploré le comportement d’un agent de la sûreté de wilaya» et appelle à mettre un terme aux agissements qui sapent le moral des commerçants.      

Fawzi Amellal
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie