Régions Ouest Oran
 

Épizootie de fièvre aphteuse

Une campagne de vaccination pour sauver le cheptel bovin

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.04.17 | 12h00 Réagissez

La direction des services agricoles de la wilaya d’Oran a pris des mesures préventives pour protéger le cheptel contre la fièvre aphteuse bovine.

L’opération de vaccination, lancée avant-hier, va se poursuivre pour toucher tout le cheptel bovin, soit près de 22 000 têtes reparties sur près de 2000 exploitations agricoles, notamment à Es Sénia, Boutlélis et Oued Tlélat. Pour la réussite de cette campagne, 45 vétérinaires privés ont été mobilisés. En effet, suite à la réapparition, dans plusieurs wilayas, de plusieurs foyers de fièvre aphteuse bovine, dus au virus de sérotype A, le ministère de l’Agriculture a annoncé qu’une campagne de vaccination des animaux contre la fièvre aphteuse touchera tout le territoire national. Selon Rachida Brakeli, inspectrice vétérinaire principale, «La fièvre aphteuse demeure une maladie contagieuse et parfois mortelle pour le cheptel. D’où la nécessité de vacciner le cheptel.» Cette campagne de vaccination, destinée à immuniser le cheptel bovin contre les maladies, a aussi pour but de sensibiliser les éleveurs sur la nécessité d’une telle action. La spécialiste a saisi cette occasion pour lancer un appel à tous les exploitants pour vacciner leurs bovins. L’opération de vaccination est gratuite pour tous les éleveurs.

Aucun foyer de fièvre aphteuse n’a été signalé à Oran cette année. La campagne de vaccination est une mesure préventive. La fièvre aphteuse se caractérise par l’apparition d’aphtes et d’érosion sur les muqueuses buccales, nasales et mammaires et sur les onglons (au niveau des bourrelets coronaires des pattes). Ces lésions entraînent une salivation intense et filante (signe caractéristique de la maladie), des troubles de la mastication, des boiteries et des chutes de production laitière. Il est aussi utile de préciser que la fièvre aphteuse est la maladie animale la plus contagieuse. Des cas de fièvre aphteuse ont été signalés récemment à Sétif, Relizane, Médéa et Bordj Bou Arréridj.
Pour rappel, durant le mois d’août 2014, deux foyers de fièvre aphteuse ont été déclarés à Oran (Misserghine et Mers El Kébir) et près de 180 bovins atteints ont été abattus
 

Nayla Hammoud
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie