Régions Ouest Oran
 

Mascara et Oran : L’insertion des personnes handicapées en question

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.12.17 | 12h00 Réagissez

A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées qui a lieu le 3 décembre de chaque année, des journées de sensibilisation ont été organisées dans les wilayas de Mascara et d’Oran.

Officiellement, en 2017, elles sont 28 754 personnes touchées par un handicap dans la wilaya de Mascara, dont 21 448 sont handicapées à 100%. Les chiffres indiquent une hausse de 18,92% des personnes handicapées à 100%, soit 4058 handicapés de plus qu’en 2015, où le nombre de personnes atteintes d’un handicap était de 17 390. Ces chiffres, notons-le, ne concernent que les personnes recensées par la direction de l’action sociale (DAS) et détentrices d’une carte de handicapé.

Dans la catégorie des personnes handicapées à 100%, les handicapés moteurs sont les plus nombreux. Ils sont au nombre de 14 056 (9007 hommes et 5049 femmes). En deuxième position, ce sont les personnes handicapées mentales, dont le nombre est important, pour ne pas dire alarmant, puisqu’il s’élève à 3580 (2352 hommes et 1228 femmes).

Les non-voyants sont au nombre de 2148 (1170 hommes et 978 femmes). Le nombre des polyhandicapés s’élève à 1038, dont 600 hommes et 438 femmes, et celui des sourds-muets atteint 626, dont 332 hommes et 24 femmes. La répartition par sexe fait ressortir que la majorité des personnes handicapées est de sexe masculin.

C’est à Mascara, Mohammadia, Sig, Tighennif, Oued El Abtal et Hachem que le nombre des personnes handicapées est en nette augmentation. «Une étude sur le terrain est essentielle pour déterminer les causes de cette hausse», nous déclare un cadre de la DAS de Mascara.

En outre, dans la wilaya de Mascara, il existe peu de structures éducatives adaptées aux personnes souffrant d’un handicap. Par ailleurs, toujours dans la cadre de la Journée mondiale des personnes handicapées, l’Association des myopathes (maladies génétiques) d’Oran a organisé une journée de sensibilisation samedi après-midi au niveau de l’hôtel Liberté.

A cette occasion, la présidente de l’association, Mme Aber Naïma, a lancé un appel aux autorités pour une amélioration des conditions de vie et une véritable prise en charge médicale et sociale des personnes handicapées. Elle a aussi appelé les administrations et autres structures privées ou étatiques à se doter d’aménagements à même de faciliter l’accès aux personnes handicapées.

Par ailleurs, l’association a honoré les sportifs handicapés, qui se sont distingués durant la dernière saison sportive, comme elle a offert également des cadeaux aux enfants handicapés. Il est à signaler que cette association assure la prise en charge de 150 enfants dans la wilaya d’Oran et envisage, dans le cadre de son programme d’action, d’ouvrir prochainement une salle spécialisée.          

Abdelouahab Souag, Tegguer Kaddour
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...