Régions Ouest Oran
 

Exploitation d’enfants

11 entreprises du BTPH poursuivies en justice

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.05.17 | 12h00 Réagissez

Onze entreprises spécialisées dans le secteur du BTPH ont été traduites en justice pour exploitation de mineurs, a-t-on appris, hier, de M. Bendib, inspecteur régional du travail d’Oran.

«Il s’agit des résultats d’une enquête lancée fin mars et ayant ciblé à ce jour 1710 lieux de travail totalisant 13 376 employés dans les wilayas d’Oran, Tlemcen, Mostaganem, Mascara, Aïn Témouchent et Sidi Bel Abbès. La wilaya de Tlemcen vient en tête de liste avec 6 cas», affirme notre interlocuteur.

«Pour la wilaya d’Oran, cette enquête a touché 364 lieux de travail, avec un effectif de 3634 employés. Les contrôles se sont soldés par l’établissement de deux procès-verbaux pour exploitation de mineurs. Les deux infractions ont été constatées dans deux sociétés privées. Les 11 entreprises ont été traduites en justice et les enfants ont été sensibilisés, pris en charge et orientés vers le secteur de la formation professionnelle avec suivi et accompagnement», a-t-il ajouté. Certains enfants scolarisés ou non, travaillent dur comme fer pour gagner quelques dinars qui couvrent des besoins vraiment élémentaires.

A un âge où ils devraient être à l’école, ils se trouvent contraints d’intégrer le monde du travail avec tous les risques. Le bilan est minime, et ceci est dû au fait que le phénomène du travail des enfants se situe en dehors des relations de travail qui impliquent directement l’enfant à un employeur. Il s’agit surtout d’enfants qui travaillent pour leur propre compte ou dans le milieu familial.

M. Bendib a saisi cette opportunité pour lancer un message à l’adresse des partenaires économiques et entreprises «à redoubler de vigilance afin de veiller à l’absence de tout recours à une main-d’œuvre infantile dans leurs chaînes de production et leurs ateliers». Il a également mis en évidence la responsabilité première des parents dans la protection de leurs enfants contre toute forme d’exploitation économique. Une commission nationale de prévention et de lutte contre le travail des enfants a été créée en 2003. Elle est chargée de la mise en œuvre d’un programme de sensibilisation sur les dangers du travail des enfants.   

Nayla hammoud
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie