Régions Ouest Chlef
 

Centre pour enfants inadaptés mentaux de Chlef

Le jumelage avec une association française porte ses fruits

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.10.17 | 12h00 Réagissez

Le jumelage se renforce encore entre l’association Amel, des enfants inadaptés mentaux de Chlef, et l’association Solidarité Enfants d’Algérie, basée en France.

Après l’ouverture, en 2012, d’un nouveau centre d’accueil dans la ville, considéré comme un projet pilote dans le domaine, l’action a touché, cette fois-ci, le volet formation des éducateurs et psychologues locaux. Une session sur l’enseignement de la thérapie psychomotrice est animée, depuis hier, dans ce centre, par des spécialistes français. Le coup d’envoi a été donné en présence de la présidente de l’association Solidarité Enfants d’Algérie, Nacera Bouragbi, du chef de daïra, du directeur de l’Action sociale, de bienfaiteurs et de nombreux invités. Les travaux s’inscrivent dans le cadre du dispositif d’accompagnement visant à renforcer le volet pédagogique et à améliorer, d’une manière générale, la prise en charge des enfants inadaptés mentaux.

Ceci est en droite ligne avec l’esprit et la stratégie du jumelage unissant les deux associations depuis plus de 15 ans. Une collaboration qui, de l’avis de tous, a porté ses fruits avec les réalisations enregistrées et les résultats obtenus en matière d’accueil et de formation de 137 enfants de cette catégorie sociale, issus de la région. Outre l’aide appréciable de l’association Solidarité Enfants d’Algérie, il y a eu la contribution financière du ministère de la Solidarité nationale et de bienfaiteurs, dont des chefs d’entreprise.

 

Ahmed Yechkour
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie