Régions Ouest Chlef
 

Chlef

L’APC et le service de nettoiement se vident de leurs travailleurs

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.09.17 | 12h00 Réagissez


L’APC du chef-lieu de wilaya a perdu, ces derniers mois, quelque 600 travailleurs entre personnel de nettoiement, de la voirie publique et agents de l’administration et de l’état civil, a-t-on appris de sources sûres.
Parmi eux figurent des fonctionnaires admis à la retraite, des agents recrutés dans le cadre des dispositifs d’insertion des jeunes dont le contrat a expiré récemment. Cependant, les postes laissés vacants n’ont pas été remplacés à ce jour, ce qui aggrave le déficit en personnel que connaît la commune de Chlef. Le premier à en pâtir, c’est le service de nettoiement dont la réduction des effectifs ne permet pas de répondre aux besoins croissants de cette agglomération de plus de 300.000 habitants. Ceci explique les perturbations enregistrées depuis quelques semaines dans la collecte et le transport des déchets ménagers à travers la commune, notamment au niveau des quartiers périphériques.

Ahmed Yechkour
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...