Régions Ouest Chlef
 

Transport aérien

L’aérogare de Chlef peut suppléer l’aéroport d’Alger

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.03.17 | 12h00 Réagissez

Beaucoup de gens en dehors de la wilaya ignorent qu’il existe un aéroport international à Chlef, opérationnel depuis dix ans avec une moyenne de cinq dessertes par semaine en direction de certaines villes françaises, comme Marseille ou Paris.

Il peut servir de plate-forme de déroutement, pour cause de brouillard en particulier, pour les avions empêchés d’atterrir à l’aéroport d’Alger. Ceux-ci sont souvent déviés vers l’aéroport de Constantine, distant de 400 km, avec tous les désagréments que cela entraîne pour les passagers du centre du pays. L’aéroport de Chlef est desservi actuellement par une seule compagnie aérienne, en l’occurrence Air Algérie, après le départ d’Aigle Azur et d’Air Méditerranée pour des raisons internes à ces compagnies. C’est donc une infrastructure aéroportuaire répondant aux normes de l’OACI qui peut aisément suppléer celle d’Alger en cas de brouillard très dense d’autant plus qu’elle se situe à un peu moins de 200 km à l’ouest d’Alger. Il reste cependant quelques aménagements à effectuer, comme l’extension de l’aérogare, dont l’étude technique a déjà été achevée.

Ahmed Yechkour
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie