Régions Ouest Chlef
 

Chlef : Cap sur l’énergie verte

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.05.18 | 12h00 Réagissez

 
	 Un programme vise l’introduction progressive de l’énergie solaire dans l’éclairage public et les structures socio-éducatives, culturelles, commerciales et administratives.
 Un programme vise l’introduction progressive de...


Des créances accumulées s’élevant à 100 milliards de cts vis-à-vis de Sonelgaz, une consommation atteignant 80% de la production globale de l’électricité conventionnelle et un déséquilibre préoccupant de la trésorerie des APC résultant d’une utilisation excessive et croissante de cette énergie, autant de contraintes pressantes qui ont poussé les autorités locales à accélérer la mise en œuvre de la transition énergétique décidée par le gouvernement. Le programme est confié à une entreprise spécialisée de la région, Alner, du groupe Soprec, basée à Oum Drou, sortie est de Chlef.

Cette dernière, outre son école de formation dans l’installation des systèmes pholtovoltaïques, assure également la fabrication complète et l’installation de ces équipements avec une large gamme de puissance, l’ingénierie de base et les études techniques y afférentes.

La stratégie suivie repose sur deux axes principaux : l’introduction progressive de l’énergie solaire dans l’éclairage public et les équipements socio-éducatifs, culturels, commerciaux et administratifs. Il s’est déjà traduit, dans un premier temps, par l’éclairage par énergie scolaire de trois grands carrefours routiers à Chlef, plus exactement à Sidi Amer, sur la RN19, à Chegga et haï Moussalaha sur la bretelle menant à l’autoroute Est-Ouest. Il s’ensuivra également, sous peu, quatre écoles primaires choisies à titre expérimental toujours au chef-lieu de wilaya.

L’opération sera généralisée prochainement à tous les établissements et services publics, a précisé le wali de Chlef, jeudi, à l’occasion d’une journée de sensibilisation organisée par la direction de l’énergie et des mines sur le thème «L’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique comme base d’un nouveau modèle de rationalisation de la consommation d’énergie au niveau des collectivités locales». Il faut savoir que, d’ores et déjà, les collectivités vont devoir se séparer de toutes les ampoules classiques en les remplaçant par des ampoules moins énergivores et plus écologiques. Pour lui, la transition énergétique est devenue un impératif incontournable pour tous les gros consommateurs d’énergie électrique dans la wilaya.  
 

Ahmed Yechkour
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...