Régions Ouest Bel Abes
 

Sidi Bel Abbès : La police s’investit dans le langage des signes

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.10.17 | 12h00 Réagissez


Pour leur permettre de mieux communiquer avec les malentendants et autres personnes atteintes de surdité, trente-cinq policiers viennent d’entamer, à Sidi Bel Abbès, une session de formation portant sur le langage des signes. Trois mois durant, les éléments de la sûreté auront donc à s’imprégner des règles et rudiments de base de ce mode de communication destiné précisément à améliorer les conditions d’accueil des malentendants et à faciliter les contacts avec cette catégorie sociale. Pour ce faire, les experts chargés d’encadrer le cycle de formation s’attellent à prodiguer aux apprenants des cours théoriques qui sont ponctués de divers exercices et démonstrations pratiques. S’intégrant dans une optique de consolidation et de diversification du processus de formation élaboré au profit des éléments de la sûreté nationale, la session de formation sera sanctionnée par des séances d’évaluation des connaissances acquises par les policiers en vue de leur application sur le terrain.
 

M. Habchi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie