Régions Ouest Bel Abes
 

Sidi Bel Abbès : Des classes intégrées pour les enfants autistes

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 02.03.17 | 12h00 Réagissez

L’école Aïcha Oum El Mouminine (ex-Carnot) de la ville de Sidi Bel Abbès disposera, dès la prochaine rentrée scolaire, de trois classes intégrées et d’une salle de psychomotricité pour les enfants autistes.

C’est ce qu’a indiqué, hier, le représentant de l’Association des enfants autistes de la wilaya de Sidi Bel Abbès, en marge d’une journée de formation, organisée en collaboration avec l’Association de la mosquée Echouhada et la faculté des sciences humaines de l’université Djillali Liabes.

Plusieurs participants, parmi lesquels des psychiatres, des pédiatres et des médecins généralistes, ont pris part à cette rencontre animée conjointement par René Pry, professeur à l’université de Montpellier et expert auprès de la Haute autorité française sur les troubles neuro-développementaux infantiles, et Mecherbet Ali, professeur en psychologie de l’université de Tlemcen.

Selon le docteur Kouider Benhouidga, membre de ladite association, les trois nouvelles classes prévues à l’école Aïcha Oum El Mouminine s’ajouteront à celle déjà opérationnelle à l’école Affane Fatima, où dix élèves sont encadrés par cinq psychologues, et à la salle de psychomotricité de la mosquée Echouhada, qui accueille présentement huit élèves autistes.

Depuis sa création en février 2014, l’Association chargée des enfants autistes de Sidi Bel Abbès s’est attelée, à la faveur de plusieurs tournées d’information et de sensibilisation préliminaires, à prendre connaissance de la dure réalité sociale à laquelle est confrontée cette vulnérable catégorie infantile. 

Abdelkrim Mammeri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie