Régions Sud Actu Sud
 

Mariage collectif à Dhaïa Ben Dahoua : 26 couples convolent en justes noces

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.03.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les bienfaiteurs ont fait le bonheur de 26 couples
Les bienfaiteurs ont fait le bonheur de 26 couples


Devant plus de 1000 convives, installés sur des tapis dans la grande cour de l’école communale de Dhaïa Ben Dahoua, à 10 km au nord de Ghardaïa, vingt-six jeunes gens ont définitivement abandonné le célibat, convolant en justes noces en cette fraîche nuit printanière de vendredi à samedi .

Organisée dans un climat festif par l’association caritative et religieuse Kafel El Yatim (tuteur d’orphelin) domiciliée au quartier Boubrik (commune de Dhaïa Ben Dahoua)  et entièrement financée par des bienfaiteurs, la cérémonie de mariage collectif s’est déroulée  dans la pure tradition ancestrale de  la région. Après le rituel dîner de mariage «couscous garni de viande de chamelon», la tradition ancestrale de la région veut que les futurs mariés, accompagnés de leurs vizirs (aides de camps) et munis d’effets vestimentaires de circonstance, s’installent devant les invités sur une estrade aménagée pour la circonstance, pour l’ultime cérémonie d’habillage du nouveau marié.
Chaque nouveau marié est habillé par un imam choisi au préalable par sa famille, devant l’assistance qui fredonne des chants religieux, ainsi que des louanges et panégyriques à Allah et le Prophète Mohamed (QSSSL).

Une cérémonie d’habillage similaire, réservée exclusivement aux femmes, est également organisée parallèlement chez les futures épouses. Selon le président de l’association locale de Kafel El Yatim et l’un des organisateurs de cette cérémonie, en l’occurrence Abdelkader Megaâmez, «il faut du temps et de la patience pour réussir de telles cérémonies. En effet, les préparatifs prennent plusieurs semaines, si ce n’est des mois pour, d’une part, assurer toute l’intendance, et d’autre part, préparer les jeunes mariés à leur nouvelle vie conjugale».

Des prêches portant sur les vertus du mariage dans la consécration des valeurs de stabilité et de  solidarité sociale, ainsi que le rôle du couple dans la consolidation de la société musulmane, sont prononcés durant la cérémonie de mariage par des imams, ainsi que des ‘‘cadeaux de mariage’‘ généralement des produits électroménagers utiles pour la vie du couple ont été offerts, ainsi qu’une Omra à l’un des mariés, tiré au sort.  Parés de leurs superbes tenues traditionnelles, les mariés sont alors chacun déposés au seuil devant sa porte par ses amis, rejoignant ainsi sa dulcinée pour une nouvelle vie de couple, alors que la foule se disperse dans une joyeuse cacophonie nocturne.
 

Djamel – K
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie