Régions Sud Actu Sud
 

Ghardaïa : Campagne de prévention contre les intoxications alimentaires

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.05.17 | 12h00 Réagissez

Une vaste campagne de prévention contre les intoxications alimentaires, sous le thème «Les intoxications alimentaires, responsabilité et défi de tous» a été lancée à Ghardaïa.

Alors qu’une caravane de sensibilisation sur le danger des intoxications alimentaires avait pris le départ devant la direction du commerce de la wilaya de Ghardaïa, au quartier Merakchi, à destination des communes de Dhaïa Ben Dahoua, Bounoura et El Atteuf, une exposition et distribution de dépliants, de flyers et de notices sur les différents genres de dangers inhérents à l’intoxication alimentaire, donnant le top de départ à une vaste campagne de prévention contre les intoxications alimentaires initiée par la direction du commerce, en collaboration avec l’Association de wilaya de défense des consommateurs (ADPC), a été ouverte par l’inspecteur général de la wilaya de Ghardaïa au sein de la maison de jeunes de Ghardaïa.

Placée sous le thème «Les intoxications alimentaires, responsabilité et défi de tous», elle s’étalera du 14 au 20 mai courant. Articulée sur les précautions à prendre en termes d’alimentation, cette campagne aura pour but notamment «de prévenir contre les intoxications alimentaires, mais aussi de comprendre leurs symptômes qui se manifestent par des douleurs abdominales, des vomissements, de la diarrhée, des maux de tête et de la fièvre», selon l’un des responsables de la direction du commerce.

Interrogé sur les causes de ces intoxications, celui-ci affirme qu’«elles sont généralement causées par une mauvaise conservation des aliments, une cuisson insuffisante, un matériel de préparation souillé, le non-respect des conditions d’hygiène, une mauvaise condition de stockage, ainsi que la consommation de produits d’origine incertaine».

Quelles sont les mesures à prendre pour éviter les intoxications alimentaires ? Notre interlocuteur soutient qu’impérativement il faut faire en sorte de «respecter l’utilisation de moyens adéquats pour le transport des marchandises, de bien conserver les produits, de se laver les mains avant toute manipulation des denrées alimentaires, de bien désinfecter les ustensiles utilisés et les plans de travail, de ne pas sortir les aliments sensibles du réfrigérateur jusqu’au moment de leur utilisation et, enfin, de ne pas recongeler la viande déjà décongelée».

Pour des citoyens rencontrés sur place, «ces journées doivent être organisées chaque année pour sensibiliser contre les intoxications, plus particulièrement en cette période de chaleur, propice aux intoxications. Il y a lieu d’accorder encore plus d’intérêt aux cas d’intoxications alimentaires collectives pouvant survenir dans les fêtes familiales, nombreuses et gargantuesques en cette période».

Une dame, médecin de son état, fait remarquer : «Le mois de carême approche et les citoyens doivent faire attention à ce qu’ils consomment, car nous avons pris la fâcheuse habitude de consommer le soir n’importe quoi et n’importe où, à titre d’exemple, des brochettes sans connaître l’origine de la viande consommée et les conditions de sa conservation.» C’est de notre santé et celle de nos enfants qu’il s’agit. Il reste, par ailleurs, qu’il appartient aux différents services d’hygiène et aux brigades de contrôle sanitaire de la direction du commerce de rester attentifs à tout ce qui pourrait porter atteinte à la santé de la population. 

Djamel K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie