Régions Ouest Actu Ouest
 

L'ouest en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.01.18 | 12h00 Réagissez

Relizane : Des locataires du quartier Toub manifestent

N’ayant, semble-t-il, pas pu supporter les promesses non tenues des responsables pour les soustraire des conditions déplorables dans lesquelles ils vivent, les locataires de la 9e ruelle du quartier Toub, un immense agglomérat d’habitations érigées en argile par ses occupants durant l’ère coloniale et au lendemain de l’indépendance, se sont rencontrés devant le siège de la wilaya pour faire entendre leur cri de détresse. «Depuis que j’étais enfant, j’entendais parler de cette opération de déménagement et me voilà père avant que ce rêve ne se concrétise», a lancé un des présents sur le lieu. «Pourquoi les démunis sont-ils toujours marginalisés ?» a crié un autre. Certes, le plus vieux bidonville de Relizane a connu, il y a quelques années, des opérations de réhabilitation, comme l’éclairage public ou la pose de conduites des eaux usées. «Mais certains coins sont toujours loin des regards, si nous sommes là, c’est qu’on n’en peut plus !» a lancé un jeune. Et d’ajouter : «Nos habitations sont en argile, avec des toits en tôle et les eaux usées se déversent à ciel ouvert». Toutes ces incommodités ont poussé les citoyens à organiser ce sit-in dans l’espoir de fuir cette situation dans un proche avenir.                       Issac B.

Un employé indélicat de l’urbanisme écroué

Dénoncé par sa victime, un employé indélicat du secteur de l’urbanisme, -qui lui aurait exigé une somme d’argent pour lui régulariser la situation de son dossier de logement rural-, a fini dans les filets des éléments de la brigade territorialement compétente. C’est ce que nous avons appris de sources crédibles. En effet, les gendarmes ont dressé, avec la collaboration de l’intéressé, une souricière à l’indélicat qui a été arrêté en possession des billets scannés. Présenté au parquet de Ammi Moussa, le mis en cause a été écroué. Si cet incident dénote de la corruption qui gangrène notre administration, il appelle aussi à la vaillance du citoyen pour ne pas se soumettre aux invitations de corruption de telles personnes indélicates.                                                   I. B.

Sidi Bel Abbès : 4 dealers interpellés par la police

Les éléments de 12e sûreté urbaine de Sidi Bel Abbès viennent de neutraliser une bande de quatre narcotrafiquants, dont un quinquagénaire, qui activaient dans le populeux quartier des 1500 logements (ex-Sorecor), un site réputé «sensible». Les dealers, qui s’évertuaient à écouler des stupéfiants en ciblant particulièrement les milieux juvéniles, ont été appréhendés après avoir été pris discrètement en filature par les policiers. Les mis en cause ont été trouvés en possession de plaquettes de kif traité totalisant 60 grammes et d’une somme de 100 000 dinars provenant vraisemblablement de la vente de stupéfiants. Déférés devant le parquet de Sidi Bel Abbès, deux prévenus ont été écroués pour «association de malfaiteurs», «détention et commercialisation de drogue», tandis que leurs complices ont été assujettis à une procédure de citation directe.                             M. Habchi

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie