Régions Kabylie Tiziouzou
 

Tizi Ouzou : 11 écoles en cours de réalisation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.09.17 | 12h00 Réagissez

Le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire a été donné hier par le wali de Tizi Ouzou, Mohamed Bouderbali, en présence du P/APW, Mohamed Msela, du nouveau directeur de l’éducation,

Laalaoui Ahmed, de nombreux élus et des autorités civiles et militaires de la wilaya à partir du lycée Chahid Hamki Idir sis à la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou. Le cours inaugural a été consacré à l’écocitoyenneté.
L’enseignante et ses élèves de première année secondaire ont cerné l’ensemble des problèmes liés à la pollution, les conséquences et les solutions à mettre en place pour préserver la nature. Le wali questionné par la presse locale indiquera : «Au niveau de l’administration, nous avons fait le nécessaire pour garantir une rentrée scolaire normale et préserver la réputation de notre wilaya classée depuis neuf années successives première à l’échelle nationale en termes de résultats.» Concernant la surcharge des classes, le wali reconnaîtra : «C’est vrai que dans certaines localités, les établissements sont surchargés mais 11  projets sont encours de réalisation pour enrayer ce problème. Le retard est dû au manque de financement, mais nous ferons de notre mieux pour finaliser l’ensemble des projets.» Au sujet des cantines scolaires, le wali dira : «La gestion des écoles primaires relève des APC, certaines d’entre elles n’ont pas les moyens suffisants de les prendre en charge totalement.

L’Etat fait un effort dans ce cadre pour ouvrir les cantines et assurer le bon fonctionnement des établissements dans l’optique de maintenir notre wilaya toujours en haut de l’affiche.» Pour sa part, le directeur de l’éducation notera au sujet de l’encadrement pédagogique et administratif que «2000 enseignants sont partis à la retraite mais le concours de recrutement a eu lieu. Les admis ont suivi des stages de formation et ils sont en poste. S’il y a un manque, nous allons recourir à la liste d’attente qui reste valable jusqu’au 31 décembre 2018. Pour ce qui est des directeurs, nous avons en effet un déficit. Pour pallier à ce manque, nous ferons appel aux enseignants».

Hocine Aït Iddir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...