Régions Kabylie Tiziouzou
 

Stade de 50 000 places de Tizi Ouzou

Livraison prévue fin 2018

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.05.18 | 12h00 Réagissez

 
	Le taux d’avancement des travaux est estimé à 75%
Le taux d’avancement des travaux est estimé à 75%

Les premiers coups de pioche du projet du stade de 50 000 places en construction à Boukhalfa (Tizi Ouzou) remontent au début du mois de mai 2010.

Huit ans après, le taux global d’avancement des travaux de cette infrastructure sportive inscrite en février 2005 pour un délai contractuel de réalisation de 30 mois, ne dépasse pas 75%.

La fiche technique dévoilée au ministre de la Jeunesse et des Sports, lors de la visite qu’il a effectuée jeudi dernier sur le site, indiquait en outre que le stade de football affiche un taux d’avancement de 66%, contre 80% pour le terrain d’athlétisme de 6500 places, les VRD et autres aires de jeux. Résultat : la livraison du projet, annoncée pour juillet prochain, est reportée à la fin de l’année en cours. Mohamed Hattab, qui s’exprimait devant les responsables en charge des travaux, en l’occurrence le groupement algéro-turque Mapaa Insaat et ETRHB Haddad, a fait savoir qu’aucun autre glissement sur les délais de réception ne sera toléré.

Plusieurs dates de livraison ont été annoncées depuis 2015 par les ex-ministres, Mohamed Tahmi et Ould Ali El Hadi, avant d’être repoussées à chaque fois d’au moins un trimestre. Pour Mohamed Hattab, l’Etat a mobilisé les moyens nécessaires pour l’achèvement des travaux de ce stade dans les nouveaux délais impartis. «Tous ces retards ont des incidences financières qui se traduisent par des réévaluations du projet. La cadence des travaux qui restent à réaliser devra être accélérée pour réceptionner le projet avant la fin de l’année 2018», a recommandé le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Pour les responsables de l’entreprise turque, les problèmes qui freinent le projet ces derniers temps sont d’ordre financier. Lors d’une récente visite effectuée sur les lieux par une délégation de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), le représentant de l’entreprise Mapaa Insaat avait réitéré les mêmes contraintes. «La livraison du nouveau stade de Tizi Ouzou est tributaire du paiement régulier des situations financières». Selon lui, «les travaux qui restent à réaliser sont très coûteux et sont évalués à 14,5 milliards de dinars, d’où la nécessité d’une mobilisation régulière des finances», a insisté le même responsable devant la délégation des élus de l’APW.

Depuis janvier, aucune situation n’a été payée pour Mapaa, entraînant un retard dans les travaux et le règlement des situations des travailleurs et des fournisseurs du chantier en divers matériaux, a déploré le représentant de Mapaa. Jeudi dernier, le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est voulu rassurant quant à la mobilisation des fonds nécessaires pour l’achèvement de ce futur stade. «Le délai entre la clôture de la précédente année financière et l’ouverture de la nouvelle a pris un peu de temps et, très prochainement, l’entreprise recevra ses financements».

Le stade de football en réalisation à Boukhalfa comprend 50 000 places couvertes, y compris les espaces annexes, il comprend deux terrains de réplique en gazon naturel, un stade d’athlétisme de 6500 places, un parking de 5000 places et des aménagements  et une urbanisation du site, des VRD et aires de jeux, toujours en cours de réalisation.
 

Ahcène Tahraoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...