Régions Kabylie Boumerdes
 

Formation médicale à Bordj Ménaïel

«Les fractures chez les personnes âgées en nette hausse»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.05.17 | 12h00 Réagissez

L’incidence de fractures chez les personnes du 3e âge augmente de jour en jour en Algérie. C’est ce qu’a affirmé avant-hier Dr Abdelatif Mabrouk, chef du service d’Orthopédie à l’hôpital de Bordj Ménaïel, lors de la 4e Journée médicochirurgicale organisée au CFPA de la ville.

«Depuis 2006 à ce jour, nous avions opéré pas moins de 600 personnes au niveau de l’hôpital de Bordj Ménaïel, dont 80% sont guéris, tandis que le reste a présenté des complications», a-t-il indiqué avant de présenter une communication sur les fractures de l’extrémité supérieure du fémur chez le sujet âgé. Selon lui, plus de la moitié des malades souffrant de fractures, notamment au niveau de l’extrémité supérieur du bassin, sont âgés.

La prise en charge de cette catégorie de malades est très délicate, notamment les SDF et ceux atteints d’hypertension, de diabète et d’Alzheimer. La réduction de l’incidence des fractures passe, selon lui, par l’amélioration de l’alimentation et des conditions d’habitat des concernés.

«Les fractures surviennent fréquemment chez les gens qui souffrent d’ostéréoprose, une maladie du squelette qui se caractérise par une diminution de la densité osseuse et des altérations de la micro-architecture des os en les rendant plus fragiles», a-t-il expliqué, ajoutant que même l’obésité, l’arthrose, le stress et le manque d’activité physique augmentent le risque de fractures chez les vieux. Il est à noter que plusieurs autres communications ont été présentées lors de la même journée. 

R. K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie