Régions Kabylie Bouira
 

Salles de soins hors service

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.01.18 | 12h00 Réagissez

Occupées durant des années par les éléments de la garde communale mobilisés dans le cadre de la lutte antiterroriste, plusieurs structures de santé implantées en zone de montagne n’ont pas retrouvé encore leur vocation initiale.

Neuf salles de soins sont toujours fermées, a affirmé la directrice de la santé et de la population de wilaya. Hormis les structures implantées au niveau des localités de Ras Bouira, Ichihene (Bechloul) et Ouled M’hamed (Ouled Rached), servant comme détachement pour les sections de lutte antiterroriste, les six autres sont à l’abandon.

Les villageois ne cessent de réclamer, et ce, depuis des années, la réouverture de ces salles afin d’éviter les longs déplacements vers d’autres établissements de santé de la wilaya.

«Nous avons saisi les responsables du secteur sur la nécessité d’ouvrir  l’unité implantée au niveau de notre localité. Les patients sont obligés de se déplacer vers d’autres établissements du chef-lieu de Lakhdaria, et ce, même pour une simple consultation médicale», a-t-on déploré. A Lakhdaria, deux salles de soins se trouvent dans un piteux état.              

A. F.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie