Régions Kabylie Bejaia
 

Tamokra

La polyclinique se dote d’une garde d’astreinte

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.03.17 | 12h00 Réagissez

Améliorer l’accessibilité aux soins en assurant la continuité du service. Tel est l’objectif visé par les responsables en charge de la santé, à travers la mise en place d’une garde d’astreinte au niveau de la polyclinique de Tamokra.

Mises en service au cours de ces dernières semaines, les nouvelles prestations sont assurées par le staff médical officiant au niveau de la structure sanitaire, sise au chef- lieu communal. «Nous avons dégagé une équipe de trois médecins, qui se relaient en permanence, à raison de dix gardes mensuelles chacun», nous informe la directrice de l’Etablissement de santé de proximité (EPSP) de Seddouk. «Le médecin de garde prend en charge les malades qui se présentent à la polyclinique. Il peut aussi, s’il le juge nécessaire, décider d’une évacuation vers l’hôpital», explique notre interlocutrice.
Ces prestations de nuit arrivent opportunément, pour soulager la population de ces villages enclavés et en butte à une couverture sanitaire des plus aléatoires. «C’est réconfortant de savoir qu’il y a un médecin à notre service, y compris aux heures les plus indues de la nuit. C’est un maillon vital de la chaîne de soins, dont la population ne peut que se réjouir», affirme, la mine joviale, un retraité du village Tizi Aidel.

M.A.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie