Régions Kabylie Bejaia
 

Massioun Zineb. 18,66/20 au bac

«Je veux devenir cardiologue»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.08.17 | 12h00 Réagissez

C’est le souhait de Massioun Zineb, première lauréate, avec une moyenne de 18,66/20, à l’examen du baccalauréat au niveau de la wilaya de Béjaïa.

La médecine constitue pour elle une opportunité pour aider au quotidien son prochain et diminuer de la souffrance du monde. Pour elle, la médecine est la voie royale pour servir l’humanité, aussi désire-t-elle s’engager dans cette voie.

Née le 7 août 1999 à Timezrit, elle a vécu et grandi à Maâla, sur les hauteurs de Sidi Aïch, où sa famille s’est installée depuis 2002. C’est à Maâla justement qu’elle fera ses études primaires, moyennes et secondaires. Son parcours scolaire exemplaire, ses notes remarquables obtenues aux examens de fin de cycle (5e, BEM et baccalauréat), font d’elle, notamment à Maâla, une sorte de graine de star des études que tout le monde couvre d’éloges et de louanges.

Se consacrant entièrement, selon son père, Farid, à ses études dès sa première année du primaire, elle a développé au fil de son cursus scolaire

un esprit encyclopédique qui fait qu’aujourd’hui elle excelle aussi bien en philosophie qu’en physique. «J’aime toutes les matières, mais j’ai un net penchant pour la science, les mathématiques et la physique», nous dit-elle. La note de 20/20 qu’elle a obtenue en sciences et en physique à l’examen du bac est illustrative de ses prédispositions pour ces matières.

Issue d’un milieu modeste, cadette d’une famille de quatre enfants, Zineb aime aider sa mère dans les travaux ménagers. «Elle fait bon usage de son temps qu’elle partage entre ses préparations scolaires et le travail quotidien qu’exige l’entretien d’une maison», nous dit son père. Si elle n’est pas devant son ordinateur, avec ses guides, ses cahiers et ses livres scolaires, elle s’adonne à quelque utile besogne du foyer familial.


Contente de son exploit qu’elle dédie à sa famille, Zineb se dit prête pour remporter d’autres succès dans ses études universitaires. «Je tiens à remercier vivement mes parents, mes professeurs et tout le personnel du lycée Maâla, qui ont contribué, chacun selon son apport, à ma réussite. Je vais déployer tous les efforts nécessaires pour réussir mon cursus universitaire avec la mention honorable», nous déclare-t-elle.
 

Boualem B.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie