Régions Kabylie Bejaia
 

Environnement à Béjaïa : Une semaine pour la nature à Akbou

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.04.18 | 12h00 Réagissez

 
	Des collégiens et lycéens se sont impliqués dans l’activité
Des collégiens et lycéens se sont impliqués dans...

L’association Etoile culturelle, à travers son club vert, a rassemblé plusieurs acteurs intervenant dans le domaine environnemental pour débattre de problématiques sensibles et urgentes.

Le club vert CPN La Sittelle kabyle, de l’association Etoile culturelle d’Akbou, essaie de redynamiser les clubs verts au niveau des collèges et lycées de la commune en organisant La Semaine nature. La commune d’Akbou a toujours été sujette à diverses agressions environnementales, des décharges sauvages qui ne cessent de proliférer, au délaissement de ses sites touristiques qui sont censés être les symboles de la commune.

Outre l’absence d’une bonne politique de gestion environnementale, le tissu associatif activant dans le domaine de l’environnement est quasi inexistant. Ce qui a imposé le manque de contribution concrète pour la sensibilisation et l’éducation à l’environnement.

D’autre part, la population juvénile de la commune, dont la majorité est répartie sur douze établissements, collèges et lycées confondus, bénéficie d’un programme très maigre, voire nul, en matière d’éducation environnementale, censé être assuré par les clubs d’information, d’éducation et de documentation (CINE-DOCs) de leurs établissements. Malheureusement, ces clubs sont inactifs.

A travers «la semaine nature», CPN La Sitelle kabyle entreprend de «doter 40 jeunes, issus des établissements scolaires et associations de la commune et ses environs en outils nécessaires pour le bon fonctionnement des clubs verts qu’ils installeront par la suite au niveau de leurs établissements».

Les objectifs sont aussi de «sensibiliser les citoyens de la commune à la protection de l’environnement à travers les différentes actions destinées au large public, campagnes de nettoyage, plantations, conférences débats et expositions», nous dit Idir Loualia, membre du club vert. Durant la semaine écoulée, les organisateurs ont mis en place six ateliers, accompagnés d’une exposition.

Ces ateliers ont porté les intitulés suivants : «Les bonnes manières au sein de mon établissement», «Recyclage artistique», «Jardinage», «Compostage», «Tri sélectif», «La pollution et la déforestation».

Les intervenants au panel organisé pour l’occasion sur les problématiques environnementales qui préoccupent la ville d’Akbou ont pu toucher plusieurs thèmes sensibles à l’occasion de leurs communications : «Rôle des OSC dans la protection de l’environnement», par M. Slimani (président de l’association Tudert au village Fethoune), «Domaine forestier de la région d’Akbou, défis et obstacles», par Noureddine Achemoukh, «Rôle des entreprises dans la gestion environnementale»...

Durant la dernière journée, les jeunes se sont mobilisés pour nettoyer le manège d’Arafou, planter une trentaine d’arbres autour de l’endroit et réaliser une fresque murale. L’activité a été clôturée par une visite au Parc national de Gouraya par les jeunes participants, venus des différentes wilayas.Boualem Bacha

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie