Régions Est Skikda
 

Les feux de forêt accablent les villages de Skikda

Les habitants de Merj-Bouchbel dénoncent

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	Une région boisée détruite par le feu
Une région boisée détruite par le feu

Les feux de forêt répétitifs ayant concerné plusieurs régions de la wilaya de Skikda au début de ce mois, occasionnant la mort de deux personnes, ont également détruit beaucoup de biens des populations, surtout celles vivant dans des zones enclavées, où l’accès reste très difficile, comme les habitants du village Merj-Bouchbel, dans la commune de Cheraïa, à l’ouest de Skikda.

Ces derniers viennent d’ailleurs d’attirer l’attention des pouvoirs publics au sujet de leur situation dramatique. «Les feux de forêt nous ont ruinés. On a perdu des centaines d’arbres fruitiers. Des oliviers, des cerisiers, des figuiers ont été calcinés, sans parler des grandes étendues de chênes-lièges et de pins. Toutes les autres cultures qui font vivre une quarantaine de familles de la région ont connu le même sort», témoignent les habitants. Ils rapportent que lors des derniers incendies, ils avaient tenté de lutter contre les flammes sans parvenir à minimiser leur impact, «il y avait des foyers d’incendie qui s’étaient déclarés dans des zones carrément inaccessibles. Personne ne pouvait y parvenir, même les éléments de la Protection civile n’auraient rien pu faire». Selon eux, ce sinistre serait en partie dû à l’absence d’aménagement de pistes.

«On n’a cessé, des années durant, d’attirer l’attention des responsables concernés pour l’aménagement d’une la piste menant de notre village jusqu’à Taghzoult, sur un linéaire de 8 km. C’est vrai qu’une partie de cette piste a été réhabilitée en 1980 et nécessité aujourd’hui une simple réhabilitation, surtout sur le tronçon menant de notre village jusqu’à Sekkersane», jugent les villageois, allant jusqu’à estimer que si cette piste avait été réhabilitée, le sinistre aurait pu être plus ou moins circonscrit. Comme pour étayer leur thèse, les villageois de Merj-Bouchbel feront part d’un début d’incendie qui commençait à s’attiser au lieu-dit Oued-Kherrat, non loin de leur localité «nous ne pouvons que regarder le feu prendre. L’accès à ce lieu est impossible et il ne nous reste qu’à prier Dieu pour que les vents ne viennent pas embraser de nouveau la région». En parlant d’embrasement, les feux de forêt ont de nouveau concerné la wilaya de Skikda ces dernières 24 heures. Selon la Protection civile, pas moins de sept foyers ont été enregistrés à Bouchtata, Kerkera, Aïn-Zouit, Aïn-Kechra, El-Hadaïak, Ben-Azzouz. Le feu s’est même invité sur les bois jouxtant le palais Dar-Meriem (Château Bengana), sur la corniche de Stora. 

Khider Ouahab
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...