Régions Est Skikda
 

L’APC de Skikda économisera 50 milliards de centimes

Le parking Boulkeroua change de vocation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.01.17 | 10h00 Réagissez

 
	l Cette proposition viendra certainement apporter quelques rectifications à un projet 
	dont l’utilité est sujette à polémique.
l Cette proposition viendra certainement apporter quelques rectifications...

Décrié, dès sa projection, le parking à étages de la cité Boulkeroua, dans la zone basse de la ville de Skikda, va voir sa destinée changer.

On apprend en effet qu’une proposition vient d’être faite par les pouvoirs publics en vue de  limiter à deux le nombre d’étages devant servir de parking et de réserver les trois autres pour y édifier un centre commercial. La concrétisation de cette proposition permettra d’abord de réduire de moitié l’enveloppe qui était réservée au projet et qui était de l’ordre de 100 milliards de centimes. En plus, l’implantation d’un centre commercial aura à drainer des dividendes financiers importants pour la commune qui en est le maître de l’ouvrage.

Cette proposition, en somme très attendue par la population, viendra certainement apporter quelques rectifications à un projet dont l’utilité est sujette à polémique. Ces derniers voyaient très mal l’implantation d’un parking à étages de cette ampleur dans une cité située à la périphérie de la ville et où le stationnement n’a jamais posé de problèmes, vu l’importance des aires libres ceinturant les lieux. «Voilà, dorénavant on aura à parcourir près de deux km pour aller garer notre véhicule au parking de Boulkeroua et on rentrera ensuite  à pied !» ironisaient les citoyens, dès l’annonce, il y a deux années, de la construction de ce parking.

D’autres citoyens jugeaient également que la construction de ce parking, d’une capacité de 600 véhicules, ne répondait nullement aux considérations économiques propres à tout projet public. On estime même à Skikda que ce genre d’infrastructure aurait dû être implantée dans l’enceinte urbaine de la ville, où les places de stationnement sont devenues une denrée rarissime.
Cette proposition, pour le moins courageuse, ne peut être qu’applaudie par les habitants de la ville de Skikda, qui espèrent d’autres actions salvatrices.  

Khider Ouahab
 
Du même auteur
Skikda : Vers la réhabilitation du complexe pétrochimique
Mjez Dchich : Rassemblement devant le siège de l’APC
Microentreprises à Skikda : Election du bureau de wilaya des jeunes entrepreneurs
Portrait . Djalal Draoui. Dramaturge : Le «little big man» du théâtre skikdi
Zne humide de Guerbès-Sanhaja à Skikda : Plus de 12 000 oiseaux migrateurs recensés
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie