Régions Est Setif
 

Conservation foncière d’El Eulma (Sétif)

Une structure obsolète

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.03.17 | 12h00 Réagissez

Les agents de la Conservation foncière de la daïra d’El Eulma, dans la wilaya de Sétif, vivent le calvaire au quotidien, en raison des pénibles conditions de travail.

Notons que ces désagréments proviennent en grande partie de l’exiguïté de leur nouveau lieu de travail et à cause d’un environnement stressant, et ce, depuis leur transfert des anciens locaux de la recette des impôts, devenus trop vétustes et menaçant de s’écrouler d’un jour à l’autre, vers la bibliothèque communale, pas du tout fonctionnelle.

Située au cœur du souk «Dubaï», la «nouvelle structure» ne dispose que de trois minuscules bureaux où sont entassés 25 agents, le mobilier, des quantités de dossiers et un important lot d’archives. Les fonctionnaires sont donc obligés de faire face à une multitude de problèmes qui ne leur permettent pas d’assurer leur mission et de répondre aux attentes des citoyens d’une région en pleine mutation socio-économique. «L’accueil des citoyens se fait dans la cour de la bibliothèque», affirment certains agents submergés par une très forte affluence.

Pour alerter les responsables sur cette situation, un sit-in a été observé dernièrement par les agents. L’on apprend que la tutelle est à la recherche d’autres locaux pour offrir à son personnel de meilleures conditions de travail et améliorer la conservation des précieuses archives. En attendant, le personnel broie du noir.                                                            

Lakhdar Bourdim
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie