Régions Est Setif
 

Sétif : Recrudescence de la violence

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.03.17 | 12h00 Réagissez

Les affaires relatives aux coups et blessures volontaires ont augmenté de 16% par rapport à 2015.

Les services du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif ont enregistré une recrudescence de la violence en 2016 par rapport à 2015. Selon l’exposé présenté hier par le commandant du groupement, le colonel Aouiz Hocine, ses éléments ont traité 3247 affaires de droit commun, dont 465 affaires d’atteinte aux personnes et 422 aux biens.

Les agressions et les coups et blessures représentent 48% du droit commun. Ayant touché 873 personnes en 2015, les affaires de coups et blessures volontaires ont atteint l’année dernière, le nombre de 919 cas, soit une augmentation de 16%. Même si elle n’est pas une région frontalière, la wilaya de Sétif n’a pas été épargnée par le crime organisé.

Ainsi, la police judiciaire a mis la main sur 4,9 millions de pétards, 10 voitures, 1173 lasers, 16 200 couteaux (à cran d’arrêt) 1497 téléphones portables, dont 1196 de type Land Rover qu’utilisent les contrebandiers. Impliqués, 160 individus ont été à cet effet interpellés. L’on apprend que 319 kg de kif traité, 14 526 comprimés de psychotropes ainsi que 6 voitures ont été saisis par les mêmes services.

Lesquels ont traité 155 affaires mettant en cause 242 individus dans le commerce des ces produits prohibés. «La vigilance de nos éléments utilisant des techniques d’investigation modernes a permis d’élucider les affaires les plus complexes. L’implication des citoyens faisant de plus en plus appel au numéro vert pour aviser, alerter et dénoncer, a été d’un concours certain pour bon nombre d’opérations», souligne le colonel Aouiz, qui n’a pas manqué de mettre le doigt sur ce fléau économique et sanitaire qu’est le tabac à chiquer contrefait.

Le communicant révèle que 845 quintaux de tabac à chiquer, 143 quintal de feuilles à tabac et 619 000 sachets de tabac conditionnés, d’un montant global de 320 millions de dinars, ont été saisis. 113 personnes sont impliquées dans ce trafic mettant en danger la santé des consommateurs. Le terrorisme de la route, qui enregistre une baisse de 31,23% par rapport à 2015, continue à endeuiller.

En dépit des mesures coercitives (24 170 délits constatés, 4171 infractions enregistrées, 97 674 procès-verbaux établis et 97 344 retraits de permis effectués), les réseaux routiers de la wilaya ont été, l’année dernière, tout de même ébranlés par 279 accidents, qui ont  fait 129 morts et 641 blessés. D’après le commandant du groupement, les manœuvres dangereuses, le dépassement à droite et les dépassements dangereux sont les principales causes de cette hécatombe.

Kamel Beniaiche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie