Régions Est Setif
 

AÏn Arnat (Sétif)

Les citoyens barrent la route

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.03.17 | 12h00 Réagissez

Des dizaines de citoyens d’El-Anasser et d’Aïn-Arnat (chef-lieu de daïra situé à 7 km à l’ouest de Sétif) ont barré, hier matin, la RN5, au niveau de la sortie Est de l’agglomération.

Les frondeurs demandaient à discuter avec le chef de l’exécutif pour lui exposer une plateforme de revendications. «Les autorités qui ont pourtant promis de ne pas reloger les  gens de Bordj Tsaouar  au niveau des sites en construction à Aïn Arnat ont apparemment changé d’avis. Attendant depuis de longues dates un logement décent, des centaines de familles de la commune, vivotant dans une insoutenable précarité, passent en priorité. On interpelle le wali pour non seulement mettre un terme à ces dépassements ne disant pas leur nom, mais l’ouverture d’une enquête à propos de ces bidonvilles qui ont été bel et bien éradiqués.», martèlent des manifestants.

Nos interlocuteurs pointent du doigt ces trafiquants à l’origine de la prolifération de nouvelles baraques repeuplant des sites rasés depuis des lustres. «Le moment est venu pour démasquer et démanteler ces réseaux qui engrangent des milliards sur le dos des malheureux. On ne peut accepter le diktat des gens qui achètent une baraque contre 40 millions de centimes pour avoir droit à un recasement dans le cadre de l’absorption de l’habitat précaire», tonnent les réclamants. Ces derniers ont, pour le moins, perturbé sérieusement la circulation au niveau d’un tronçon d’une route nationale connaissant quotidiennement un trafic des plus denses.

Afin de calmer les esprits surchauffés, les autorités de la commune et de la daïra se sont déplacées sur les lieux où ils ont promis de prendre en charge les doléances précitées ainsi que les réclamations des citoyens de la localité d’El Anasser. Ces derniers demandent l’amélioration de leur cadre de vie, une meilleure distribution de l’eau et la prise en charge de la scolarité de leurs enfants poursuivant, disent-ils, leurs études dans des conditions plus que déplorables. 

Kamel Beniaiche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie