Régions Est Setif
 

El Eulma

Le réseau routier dans tous ses états

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.05.18 | 12h00 Réagissez


Le visiteur de la seconde ville de la wilaya de Sétif, connue et reconnue pour son activité commerciale débordante, est malheureusement vite frappé par l’état de dégradation de l’ensemble de son réseau routier, devenu ces derniers temps un véritable cauchemar pour les usagers. Une vue repoussante et avilissante s’offre aux nombreux visiteurs venus des quatre coins du pays.

La situation s’est davantage dégradée avec les dernières pluies qui se sont abattues sur la région, mettant à nu de graves carences dans le réseau routier. Les trous et les nids-de-poule sont omniprésents dans chaque coin de rue, attendant un hypothétique colmatage. L’état d’abandon se passe de tout commentaire. Les citoyens, ulcérés par cette situation, ont fait part maintes fois de ce problème aux responsables concernés, en vain, alors que la dégradation empire chaque jour davantage, au point que la circulation est devenue presque impossible en milieu urbain. Interrogé par El Watan, le président de l’APC d’El Eulma, Hachani Toufik, nous fait savoir qu’une vaste opération de réhabilitation, qui touchera l’ensemble du réseau routier, sera entamée dans les tout prochains jours. Tous les moyens matériels et humains sont mobilisés pour la réussite de cette opération. S’agissant du problème de l’assainissement, il affirme que les travaux touchant l’avenue du 1er Novembre, constituant le dernier point de l’opération, ont été entamés en début de semaine.

En revanche, le revêtement de la rue Bachir Gassab et celle des Frères Dilmi, l’autre point noir du centre-ville, devrait intervenir très prochainement, du moins pour ce qui est de la rue Bachir Gassab, alors que pour celle des Frères Dilmi, il faudra attendre la fin des travaux de Sonelgaz. Pour ce qui est du plan de circulation que la population attend avec impatience depuis des années, il nous dira qu’il est en phase finale et son application est une question de temps. S’agissant des deux trémies que la commune devait réaliser sur fonds propres et dont le projet a été soumis à l’appréciation du ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, lors de sa visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Sétif les 6, 7 et 8 mai derniers, elles n’ont pas eu l’approbation du ministre, estimant que le financement du projet en question relève des prérogatives de la direction des travaux publics. En attendant la concrétisation de ces projets, le citoyen souffre de cette situation devenue intenable. 

L. Bourdim
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...