Régions Est Jijel
 

Association Adwaa d’aide aux cancéreux

Sauver des vies par la prévention

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.10.17 | 12h00 Réagissez


La célébration du Mois rose de lutte contre le cancer en octobre de chaque année a été l’occasion pour l’association Adwaa d’aide aux malades cancéreux d’organiser, samedi, un séminaire international sur ce sujet à la salle des conférences de la maison de la culture Omar Oussedik de Jijel. Après l’annonce par le secrétaire général de la wilaya des démarches pour l’acquisition d’une IRM, la parole a été donnée au Dr Marc Keller, un Franco-Tunisien qui a fait ses études de médecine en Algérie avant de se spécialiser en cancérologie et en marketing santé.

Le cofondateur de l’Alliance des ligues francophones africaines et méditerranéennes contre le cancer (Aliam) est revenu sur les quatre principales maladies non transmissibles que sont le cancer, le diabète les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires chroniques. Il pointera du doigt les principaux facteurs de risque, dont le tabac, la sédentarité, l’alcool et la mauvaise alimentation. Pour contrer ces maladies, il dira qu’il faut agir pour sauver des vies par la prévention à travers la modification des risques (tabac, alcool, sédentarité), le renforcement des systèmes de santé, étendre la couverture des technologies et des médicaments essentiels et l’amélioration de la surveillance. Il précisera qu’il ne faut pas confondre activité physique et sport, avant de faire une comparaison entre le médicament générique et le princeps qui ne fait gagner que 6 mois pour le malade, alors que le coût est plus cher de 1 à 1000 fois. Pour sa part, Dr Khelifa Azouza, en charge du registre des cancers dans la wilaya de Jijel, mis en place en juillet 2014, a présenté les résultats non encore validés de 2016. On saura que 765 nouveaux cas ont été recensés, soit une incidence de 105 cas pour 100 000 habitants dans la wilaya.

Il expliquera que l’idée reçue que la wilaya de Jijel est parmi les plus touchées par les cancers en Algérie est fausse. Les femmes arrivent en premier avec 401 cas contre 364 pour les hommes. Le cancer du sein est prédominant chez la femme (45%), alors que pour l’homme c’est le cancer de la prostate (17%) qui supplante celui du poumon. Il a avancé une projection sur l’avenir avec 1100 cas en 2025 si rien n’est fait. 

Fodil S.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie