Régions Est Jijel
 

Confection de la plus grande tarte aux fraises au monde à Jijel

Dans la confusion et en l’absence des représentants du Guiness Book

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.05.18 | 12h00 Réagissez

 
	Cette défection renseigne sur la situation de la culture dans cette ville
Cette défection renseigne sur la situation de la culture dans...

C’est dans une confusion digne d’un véritable record de désordre que la tentative de battre le record du monde de la plus grande tarte aux fraises s’est achevée, lundi, à la salle omnisports Aberkane de Jijel.

L’effort des préparatifs de plusieurs jours pour faire de cet événement une fête grandiose de la tarte géante à la fraise et de son record mondial s’est évaporé par la faute d’une faille dans l’organisation. Dans une salle débordant de curieux et même de familles, venus assister à ce qui devrait être une fête dédiée à la fraise locale, le record tant désiré a viré à l’entartage des présents.

Dès la fin de la confection de la tarte, la salle a été transformée en une arène de jet de morceaux de tarte sur les visages dans une pagaille indescriptible. Des jeunes et des adolescents se sont donné à cœur joie à ce jeu, dans une confusion qui n’a même pas laissé le temps aux organisateurs de prendre quelques morceaux comme ils l’ont promis pour les distribuer aux associations. «On a pu prendre quelques parts», s’est consolé le responsable de l’Office jijelien du tourisme (OJT), organisateur de cet événement. Un ratage sur le plan organisationnel, mais pas sur le plan de la préparation de la tarte, qui s’est déroulée dans des conditions plus ou moins acceptables.

Pour une première tentative, la face a pu être sauvée et le record a été battu. Une tarte de 17 mètres de long sur 3 m de large, préparée par une trentaine de stagiaires du centre de formation professionnelle de la ville d’El Aouana, a, en effet, été confectionnée avec une importante quantité de divers ingrédients et de 6,5 quintaux de fraises. Après des préparatifs qui ont duré plusieurs jours et une mobilisation pour cet événement, la fête a été lancée. Dès 9 h du matin, les premiers morceaux de la tarte géante ont commencé à être confectionnés. Des enfants sont déjà là.

Ils voulaient goûter à ce qui se prépare devant leurs yeux. «Quand est- ce qu’on peut manger, ammi», s’est empressé de s’interroger un jeune adolescent qui assiste à la confection des premiers morceaux. Les équipes chargées de la préparation du grand gâteau sont réparties en plusieurs groupes. Certaines sont affectées au rinçage et à la préparation de la fraise. D’autres s’affairent à disposer les morceaux de la tarte sur la table. Pour le record qui vient d’être battu, selon les organisateurs, on a fait appel à une huissière de justice.

A 18 h, le travail est achevé. Des youyous fusèrent. «Quand on aura réuni la somme de 120 millions de centimes pour les frais d’inscription dans le livre Guiness, on inscrira notre record», nous a fait savoir le responsable de l’OJT. Le PV établi par la huissière de justice servira de pièce à conviction pour authentifier ce record. Ainsi s’est achevée la fête de la tarte géante qu’a confectionnée l’Office jijelien du tourisme. Si le pari de sa confection a tant bien que mal été tenu, la fête a cependant été gâchée par des comportements scandaleux émanant de personnes totalement étrangères à l’événement. «On a été débordés», s’est-on désolé.
 

Amor Z.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...