Régions Est Jijel
 

Brèves...

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.08.17 | 12h00 Réagissez


Mise en échec d’une tentative de mise en circulation de faux billets

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) relevant de la sûreté de wilaya de Jijel ont mis en échec une opération de mise en circulation de faux billets, initiée par deux jeunes natifs de la wilaya de Constantine. Profitant de la saison estivale et de l’affluence de milliers de personnes sur les plages, deux individus, dont l’un est âgé de 28 ans, qui n’était autre que l’auteur principal de cette opération, et son acolyte, un mineur de 17 ans, ont tenté de mettre en circulation une importante somme en faux billets.  Mis sous surveillance dans une commune côtière, où ils se sont installés pour louer le matériel  des plages, ces deux individus ont fini par être neutralisés suite à l’arrestation de l’un d’eux au centre-ville de Jijel en possession d’une somme de 90 millions de centimes en fausses coupures de 1000 DA. Poursuivant leurs investigations, les services de sécurité ont saisi chez cette bande un matériel informatique destiné à la falsification de ces billets. Présentés au parquet, l’un des mis en cause a été écroué et l’autre appelé à comparaître en citation directe pour répondre des chefs d’inculpation de «détention et falsification de billets à valeur légale».
 

Deux ans de prison pour détention d’arme à feu

Un individu a été condamné à sa comparution devant la justice pour  détention illégale d’arme à feu à deux années de prison ferme par le tribunal d’El Milia. Selon un communiqué des services de la sûreté de wilaya, cet individu, âgé de 44 ans, a été arrêté dans son local, suite à un mandat de perquisition, en possession d’une arme à feu (un pistolet de type 7,65 mm), muni d’un chargeur et de 26 cartouches.
Les faits de cette affaire remontent à quelques jours, quand des informations sont parvenues aux services de la sûreté de daïra d’El Milia, faisant état de la détention par le mis en cause d’une arme à feu sans autorisation. Les investigations menées ont permis de l’identifier et de l’arrêter en possession de cette arme avec ses munitions, avant qu’il soit présenté à la justice, qui l’a condamné à cette peine.

Amor Z.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie