Régions Est Jijel
 

Batna : 29 forages pour pallier le manque d’eau

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.07.17 | 12h00 Réagissez

Le directeur de l’hydraulique de la wilaya de Batna a organisé, avant-hier, une conférence de presse, afin de répondre aux dernières protestations exprimées par les habitants de plusieurs communes en raison du manque d’eau.

Il était attendu que les principales explications évoquent le stress hydrique que subit la wilaya de Batna. Un stress récurrent, qui survient chaque été et que les autorités préfèrent qualifier de «sécheresse». Les forages existants sont au plus bas et pour y remédier, les services de l’hydraulique s’empressent à creuser de nouveaux forages.

Ainsi, le directeur de l’hydraulique a annoncé la réalisation en cours de 29 nouveaux forages inscrits dans le cadre du Plan d’urgence, en vue de pallier la rareté de l’eau. Cette rareté, faut-il le rappeler, est vécue chaque été tant par les agriculteurs et les éleveurs que par les citoyens qui, par ailleurs, n’arrivent toujours pas à estimer cette denrée à sa juste valeur.

Chaque matin et soir des tuyaux sont branchés aux robinets pour arroser les trottoirs ou pour laver des voitures. D’autre part, les stations de lavage prolifèrent et les quantités d’eau déversées dans les égouts sont énormes. Il serait urgent de tirer la sonnette d’alarme et d’engager des campagnes de sensibilisation envers les citoyens pour arrêter le gaspillage, et pourquoi pas sévir et pénaliser les contrevenants. Par ailleurs, le fameux projet du siècle (interconnexion Bouharoun-Koudiat Asserdoun) traîne toujours et tarde à voir le jour.                                     

Lounes Gribissa
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...