Régions Est Jijel
 

360 infractions à l’emploi à Bellara

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.01.17 | 10h00 Réagissez


Le directeur de l’Agence de wilaya de l’emploi de Jijel, Mohamed Kicha, a reconnu le recours de certaines entreprises et sociétés étrangères impliquées dans le montage et la réalisation du complexe sidérurgique de Bellara, à El Milia, à des moyens détournés pour recruter des travailleurs.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi dernier au siège de la direction, le même responsable a avancé le chiffre de 360 infractions recensées durant l’année 2016. «On a même enregistré 176 infractions aux règles de recrutement en une seule journée dont s’est rendue coupable une entreprise turque», a-t-il affirmé. Des missions de contrôle et d’inspection sont quotidiennement menées à Bellara, aussi bien par les services de l’ANEM que par l’inspection de travail, pour vérifier tous les recrutements des travailleurs dans cette zone. «Tout recrutement sans bulletin de l’ANEM est une infraction à la loi», a affirmé le directeur de wilaya de l’Agence de l’emploi. En dépit des directives données, des échos font souvent état d’une certaine anarchie dans la zone de Bellara, où de nombreuses sociétés étrangères employant plus de 2000 personnes sont à pied d’œuvre pour le montage du complexe sidérurgique.

Amor Z
 
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie