Régions Est Constantine
 

Plan anti-froid à Constantine

Prise en charge de 400 sans-abri ou démunis

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	Ils sont nombreux à vivre dans la rue dans les grandes villes
Ils sont nombreux à vivre dans la rue dans les grandes villes

Une semaine après le déclenchement du plan anti-froid, un premier bilan est déjà dressé par les autorités locales.

Selon un communiqué émanant des services de la communication de la wilaya, l’action menée conjointement par différentes parties s’est soldée par la prise en charge de près de 400 personnes, sans domicile fixe (SDF) ou nécessiteux, dont trois ont été évacuées vers Diar Errahma.
En effet, dès la fin du mois de décembre dernier, la wilaya, et de concert avec plusieurs secteurs, a mis en place un dispositif anti-froid pour assister les SDF et les démunis.

C’est sous le slogan «Pour un hiver doux» que cette action sociale a ciblé les personnes vulnérables, celles qui n’ont pas de toit pour se protéger durant la saison froide. Pour ce faire, la commission de wilaya pour la solidarité, composée de la direction de l’action sociale, de celle de la santé et la population, l’APC, la Protection civile,  les services de sécurité, le Croissant- Rouge algérien, ainsi que deux associations caritatives, en l’occurrence Siradj El Kheir et El Yad El Mabssouta, a été actionnée. Depuis, des brigades effectuent des tournées nocturnes à travers les territoires des communes pour fournir aux sans-abri un repas chaud, une assistance médicale et/ou psychologique et une évacuation en cas de nécessité.

Les statistiques, publiées à l’issue de cette première semaine  couvrant la période du 25 décembre au 2 janvier, révèlent la prise en charge dans la ville de Constantine de 54 sans-abri, dont 7 femmes.  Soit une moyenne de six personnes secourues par jour.

Les brigades qui assurent ces maraudes sont intervenues au niveau du quartier du Coudiat, la rue Abbane Ramdane, la place du 1er Novembre, les gares routières est et ouest, la cité Filali, le pont Sidi Rached et le CHU, selon toujours le même communiqué, qui précise que  313 personnes démunies, dont 17 femmes, ont été assistées et ont bénéficié de 367 repas chauds et 6 couvertures.

Dans la commune du Khroub, les tournées effectuées dans le cadre de ce même plan au niveau de la nouvelle ville Ali Mendjeli, Massinissa, la gare routière et les cités des 1600 et des 1039 Logements, ont abouti à la prise en charge de 37 SDF, dont 5 femmes, la distribution de repas chauds et de couvertures.

Cette mission sera généralisée progressivement à tout le territoire de la wilaya et se poursuivra jusqu’au mois de mai 2018, est-il annoncé. Un numéro vert, le 1527, est d’ailleurs mis à la disposition des citoyens pour informer sur les éventuels cas de détresse, nécessitant l’intervention du SAMU social. 

Naïma Djekhar
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie