Régions Est Constantine
 

Station régionale de l’ENTV

Les employés dénoncent «des conditions de travail déplorables»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.02.18 | 12h00 Réagissez

Des problèmes de chauffage, d’étanchéité et d’infiltration d’eaux de pluie dans certains services sont signalés.

Les travailleurs de la station régionale de l’ENTV de Constantine, située à l’avenue Kaddour Boumeddous, montent au créneau pour dénoncer ce qu’ils qualifient de «délabrement avancé» dans lequel se trouve actuellement leur lieu de travail. Un état de dégradation qui ne permet plus, selon eux, d’exercer dans de bonnes conditions leur mission.

Ces derniers évoquent à ce propos des problèmes d’étanchéité non résolus depuis des années au niveau du sous-sol de la bâtisse principale abritant la station. Des infiltrations susceptibles de causer de sérieux dégâts en cas de court-circuit. Et l’irréparable pourrait bien survenir, si les mesures idoines ne sont pas prises pour une remise à niveau de la station, laquelle en a bien besoin.

Les travailleurs assurent, d’autre part, que les infiltrations d’eau ne sont pas l’unique source de leurs préoccupations, citant les travaux engagés en 2015 pour la réhabilitation de la station dans le cadre de la manifestation ‘‘Constantine, capitale de la culture arabe’’. «Des travaux qui ont transformé celle-ci en un immense chantier et ont nécessité également le transfert d’une partie du personnel, ceux du bloc administratif et ceux du service production notamment, vers des locaux provisoires (chalets en préfabriqué)», témoignent les travailleurs. «Mais ces travaux n’ont toujours pas été achevés», déplorent-ils.

Le personnel de la station évoque également des problèmes de chauffage, suite à l’arrêt, l’été passé, de la climatisation centrale, laquelle n’a toujours pas été réparée. Il cite aussi des problèmes d’étanchéité au niveau de certains services, notamment à la régie, où est entreposé un matériel fort coûteux, qui risque d’être endommagé par les infiltrations des eaux de pluie provenant des plafonds fissurés.

Les travailleurs nous ont affirmé d’autre part que Sonelgaz a alerté par courrier les responsables de la station sur les risques graves que constituent les infiltrations d’eau au niveau des sous-sols, en raison de la présence sur les lieux de câbles haute tension alimentant tous les quartiers environnants, lesquels pourraient causer des dégâts considérables en cas de court-circuit.

La situation actuelle à l’ENTV Constantine suscite donc beaucoup d’inquiétude, selon ses travailleurs. Ces derniers s’interrogent sur l’absence de réaction de leur tutelle face aux dangers auxquels ils sont confrontés au quotidien et aux conditions de travail déplorables dans lesquelles ils évoluent depuis des années. Il est utile de préciser que nous avons tenté de joindre à plusieurs reprises le directeur de la station pour d’éventuels éclaircissements sur cette affaire, mais nos tentatives sont restées vaines.                      

F. R.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...