Régions Est Constantine
 

Sidi Mabrouk

Des citoyens privés de téléphone depuis près d’une année

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.09.17 | 12h00 Réagissez


Des citoyens du quartier de Sidi Mabrouk supérieur, ceux résidant notamment au niveau des rues Zaouiche Amar et Boulkour Messaoud, se plaignent de coupures de téléphone et d’internet qui durent depuis près d’une année. Une situation qui a été portée à la connaissance des services d’Algérie Télécom à maintes reprises, affirment-ils, sans qu’aucune mesure ait été prise pour le rétablissement des lignes. « À chaque fois que je me déplace à l’agence Algérie Télécom de Daksi pour me plaindre, le responsable du service technique m’assure que ma ligne téléphonique sera bientôt rétablie dès que les travaux de raccordement à la fibre optique en cours dans le quartier seront, selon lui, achevés. Depuis près de six mois, c’est la même histoire qu’on me ressort à chaque fois, mais la situation n’a pas changé», déplore le propriétaire d’un KMS situé rue Boulkour Messaoud, lequel se dit également pénalisé par la coupure de la ligne du fax qui a entraîné un manque à gagner non négligeable pour son commerce. Et d’ajouter : « A l’agence AT de Daksi, ils évoquent pour justifier ces coupures l’opération d’installation de la fibre optique dans le quartier, ce qui est faux puisque ladite opération est achevée il y a bien longtemps. Tous mes voisins ont été d’ailleurs raccordés à la fibre optique et quasiment tous ont basculé vers une nouvelle numérotation, sauf mon kiosque et quelques autres malheureux abonnés du quartier qu’on a visiblement oubliés».                       F. Raoui
 

F. Raoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...