Régions Est Constantine
 

Cité Oued El Had : Vaste campagne contre les abattoirs clandestins

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.03.17 | 12h00 Réagissez

Au regard de la décision prise pour la démolition, il y a deux jours, de constructions illicites, érigées au site d’El Berda, sur une assiette destinée à accueillir une école primaire, le wali de Constantine, Kamel Abbes, semble décidé à mener une véritable campagne de «nettoyage» contre toutes les constructions qui poussent en violation de la loi dans les secteurs urbains de la ville.

Face à la timidité des initiatives des services de la commune de Constantine, ce sont les services de la wilaya qui ont lancé, hier, une grande opération d’éradication d’une vingtaine d’écuries et de locaux délabrés utilisés comme abattoirs clandestins dans le quartier populeux des Frères Abbes, plus connu sous le nom de  Oued El Had.

L’opération, décidée par le wali, a été chapeautée par le secrétaire général de la wilaya en personne, pour mettre un terme à un fléau qui a pris de l’ampleur depuis plusieurs années, menaçant la santé des citoyens. Un phénomène connu par les autorités de la commune et ceux qui ont pris les commandes de la wilaya, sans pour autant qu’une mesure dissuasive soit prise à ce sujet.

Pour rappel, les abattoirs clandestins d’Oued El Had, où l’on égorge les ovins et les bovins dans des conditions d’hygiène déplorables, sont connus pour avoir approvisionné de tout temps les boucheries de la vieille ville et autres quartiers populaires de Constantine.

Une viande qui n’est jamais passée par le contrôle vétérinaire, de l’aveu des bouchers eux-mêmes. Malgré les multiples descentes des services de la répression des fraudes de la direction du commerce, assistés par les services de l’ordre, cette activité n’a jamais baissé.

Bien au contraire, elle a connu une nette évolution, avec une forte demande sur la viande de ces abattoirs durant la période du Ramadhan, par des consommateurs ignorant le danger qu’ils encourent. S’il faut saluer cette opération, on insiste pour qu’elle ne soit pas conjoncturelle, mais étendue à d’autres foyers qui alimentent le marché en viandes d’origine douteuse.                      
 

Yousra Salem
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie