Régions Est Constantine
 

Cité de Sidi M’Cid à Constantine : Les habitants dénoncent l’incapacité de la commune

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.01.17 | 10h00 Réagissez

Cité de Sidi M’Cid à Constantine : Les habitants dénoncent  l’incapacité de la commune


Tous les travaux d’aménagement et d’assainissement à réaliser par la commune de Constantine, dans la cité de Sidi M’Cid sont à l’arrêt. Nous avons saisi le maire, mais rien n’a changé», a déclaré Mustapha Bouzerdouma, président de l’association Benchaib Hocine de la cité Sidi M’cid. C’était jeudi dernier lors de la visite du wali à la piscine de Sidi M’Cid.

Les représentants des habitants de ce quartier, sis sur la route de la corniche, ont préféré aborder le premier responsable de wilaya, Kamel Abbes, pour dénoncer la négligence et l’incapacité des services de la commune sur terrain. Pour eux, cette démarche est le seul moyen pour faire bouger les services de la commune et relancer les travaux à l’arrêt. Le président de l’association a déploré l’état catastrophique du quartier,  mettant en relief les nombreux projets inscrits dans le budget communal et qui ne sont pas encore lancés. «La commune a débloqué 8 milliards de centimes pour l’aménagement urbain ; à ce jour rien n’a été réalisé. Nous souffrons aussi du problème d’assainissement, dont 70 % du réseau est défectueux. Aussi, un autre obstacle administratif se pose et qui entrave la réalisation d’un réseau d’assainissement sur 150 m d’un terrain privé. Nous avons saisi le maire à ce propos, mais la situation traine encore. Contrairement aux éléments de la direction de l’urbanisme et de Construction (DUC), la commune est en hibernation», a expliqué M. Bouzerdouma. Et d’ajouter que plusieurs projets d’utilité publique sont gelés, notamment un siège d’une délégation communal, une annexe de la poste et une aire de jeu.

Les citoyens de cette cité n’ont pas manqué d’exprimer leur déception envers les responsables de la commune, à leur tête le maire. En réponse à leurs doléances, le chef de l’exécutif leur a promis d’établir un arrêté de servitude pour réaliser les réseaux d’assainissement.
Pour rappel, cette cité n’a pas bénéficié d’un programme d’aménagement depuis 1996. Plusieurs études ont été établies depuis 2006, mais peu de projets ont été réalisés.
 

Yousra Salem
 
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Les Blogs d'El Watan