Régions Est Constantine
 

Biskra : Réduction de 65% sur les factures d’électricité

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.01.17 | 10h00 Réagissez

En application d’une décision du gouvernement de soutenir le prix de l’énergie électrique pour les wilayas du sud du pays, la direction de Biskra de la société de distribution de l’électricité et du gaz du centre (SDC) annonce une exonération de 65 % sur les factures de consommation du courant électrique de ces clients, et cela à partir de la prochaine facture du mois de mars 2017.

Cette réduction concerne une tranche de 12 000 KW au lieu des 50 % pour une consommation de 10 000 KW anciennement accordée aux habitants du sud, est-il noté dans un communiqué transmis à la presse. A cet effet, les responsables locaux de la SDC exhortent l‘ensemble de ses clients à maitriser leur consommation d’électricité et à économiser cette énergie pour bénéficier de ce rabattement durant les 3e et 4e  trimestres de l’année où la consommation de l’électricité atteint des pics engendrant des factures astronomiques pour les familles.

Afin de vulgariser le nouveau mode de facturation et les avantages accordés aux habitants du sud, des cellules d’accueil et d’écoute ont été mises en place dans toutes les agences commerciales de la SDC de la wilaya de Biskra, apprend-on. Les clients sont priés de s’en rapprocher pour avoir de plus amples informations sur ces mesures décidées en faveur des utilisateurs d’électricité, lesquels, faut-il le rappeler, sont des familles, des commerçants, des prestataires de services, des industriels et des agriculteurs dont les activités, la productivité et le bien-être dépendent de la disponibilité d’une énergie électrique à moindre coût.

Abasourdis par des factures astronomiques de consommation électrique reçues au dernier semestre de 2016, des centaines d’habitants du sud du pays, représentant moins de 5 % de la population algérienne, étaient sortis sur la voie publique pour dénoncer la hausse des tarifs de l’électricité et revendiquer des aides publiques. Biskra, Ourlel, Doucen et Chetma n’avaient pas été en reste de ces manifestations, se rappelle-t-on.  

 

Hafedh Moussaoui
 
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie