Régions Est Batna
 

T’kout

La ville paralysée par une grève des commerçants

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.16 | 10h00 Réagissez

T’kout, la commune rebelle, a exprimé sa colère, jeudi, en baissant les rideaux.

T’kout ville morte, une action pour dire non à la cherté de la vie, mais aussi et surtout pour s’élever contre les contrôles auxquels sont soumis les commerçants de la part des services de la répression des prix. Ils considèrent qu’ils sont spécialement ciblés et qu’ils représentent les boucs émissaires de la désorganisation qui règne dans le secteur. Dans la ville de Batna, plusieurs produits, à l’exemple du tabac, ont connu une augmentation anticipée, sans que les commerçants soient dérangés. Ainsi donc, les habitants de T’kout ont décidé de dire non à cette politique de deux poids deux mesures.

Lounes Gribissa
 
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie