Régions Est Batna
 

Batna : Risque de recrudescence de la leishmaniose

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.05.17 | 12h00 Réagissez

La leishmaniose a pris une grande partie de l’ordre du jour du conseil de wilaya, tenu hier, sous la présidence du secrétaire général. Un compte rendu du directeur de la santé a provoqué l’ire du SG, qui, face à la nonchalance de certains chefs de daïra et présidents d’APC, s’est vu contraint de menacer certains d’entre eux de poursuites judiciaires.

En effet, ledit compte rendu affichait des chiffres alarmants : 1 314 cas pour l’année 2016. Et pourtant, il a été relaté que les efforts consentis entre 2000 et 2009 ont permis de faire baisser l’incidence de 3000 cas à 320 cas pour voir le chiffre évoluer vers 1314 cas en 2016. Par ailleurs, le rapport du directeur de la santé tire la sonnette d’alarme quant à la propagation du phénomène.

Auparavant localisée dans les régions sud de la wilaya (Barika, Bitam, El Djezzar, Azil Abdelkader), la maladie a tendance à évoluer vers le centre de la wilaya. Ainsi donc, l’on a enregistré des dizaines de cas à Aïn Touta, Batna, Timgad et Ras El Ayoune. Le rapport conclut que ces chiffres présagent d’une recrudescence et menacent d’un retour à la case départ, autrement dit le retour aux chiffres des années 2000.

Les causes sont généralement dues à la négligence des responsables locaux, quant aux mesures d’hygiène, bien qu’ils soient dotés convenablement des moyens de lutte. L’autre volet qui a retenu l’attention du conseil est celui relatif à l’irrigation des terres avec des eaux usées.

Cette pratique est devenue légion, notamment à Fesdis, Djerma, El Maâdher et Ras El Ayoune. Situées aux environs de la ville de Batna, ces localités sont le réceptacle des eaux usées des régions situées en amont et dont la seule station d’épuration n’arrive à traiter que 30%. Des exploitants agricoles sans scrupules en profitent dans l’impunité totale, sachant que ces eaux sont non seulement souillées, mais, encore mieux, contiennent des métaux lourds.             

Lounes Gribissa
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan 2014

Débats d'El Watan 2014
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie