Régions Est Annaba
 

Aéroport de Annaba

Saisie de 600 comprimés d’ecstasy

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.02.18 | 12h00 Réagissez

Une quantité de 600 comprimés de drogue dure (ecstasy), ainsi que d’autres marchandises non déclarées, ont été saisies, avant-hier, par les Douanes algériennes au niveau de l’aéroport international Rabah Bitat.

Selon Reda Mehafdi, chef d’inspection divisionnaire des Douanes à Annaba, cette saisie est intervenue lors du contrôle des bagages des passagers en provenance de Paris à bord d’un Boeing de la compagnie Air Algérie (vol AH1145). L’indélicat passager a été remis aux services de police pour complément d’enquête et présentation devant le parquet d’El-Hadjar.

«Les agents des Douanes doutaient du contenu des bagages d’un passager. Arrivant au point habituel du contrôle douanier, la question d’usage ‘‘Avez-vous quelque chose à déclarer’’ lui a été posée, et  sa réponse a été négative. Par la suite, une minutieuse fouille des bagages du mis en cause a été effectuée, ce qui a permis de découvrir l’existence de 600 comprimés d’Ecstasy, de couleur verte et portant l’inscription Heinken, dissimulés soigneusement dans des boîtes de vitamines pour enfants de marque ‘‘Multivitamines et minéraux juvamine junior’’ fermées à l’aide de la colle.

A cette drogue dure, il faut ajouter 25 téléphones portables usagés de marques différentes et un lot de produits cosmétiques», a expliqué le même responsable. Et considérant que les faits constituent une infraction à la législation, les produits en question ont été saisis et un procès-verbal a été établi à l’encontre du voyageur ayant commis l’infraction.

Cette saisie de drogues dures n’est pas une première. Ces derniers mois, les mêmes services des Douanes de l’aéroport Rabah Bitat à Annaba avaient réalisé plusieurs saisies de psychotropes, notamment ceux dénommés «Subutex», et ce, dans le cadre d’une stratégie visant à lutter contre ce phénomène.

«Aussi, il y a lieu de noter que les services des Douanes du centre de tri postal à Annaba avaient déjoué au cours de l’année 2017 une tentative similaire d’introduction d’ecstasy (d’une nature et d’une marque différentes) dans le pays à travers leur dissimulation dans des colis envoyés de l’étranger. Lors de cette opération, 190 comprimés ont été saisis» a rappelé le chef d’inspection divisionnaire des Douanes d’Annaba.                                                          

Leïla Azzouz
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...