Régions Est Annaba
 

40 Palestiniens et Syriens parmi les étudiants en médecine

Des étrangers apprendront le français à l’if de Annaba

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 28.01.18 | 12h00 Réagissez

Quarante ressortissants étrangers apprendront à parler et à écrire la langue française au niveau de l’Institut français de Annaba. Originaires de plusieurs pays, dont la Palestine et la Syrie, ces étrangers sont en majorité des étudiants en médecine.

C’est ce qu’a révélé Bertrand Furic, le directeur de l’Institut français de Annaba, lors d’une visite sur le chantier de son établissement. «L’Institut français de Annaba assurera également des cours techniques en français pour les primo-arrivés, turcs et chinois, présents en Algérie pour des projets de réalisations, mais ne parlant pas notre langue», ajoute le même responsable.

Affichant déjà complet, ces sessions devront commencer dans quelques semaines, puisque les travaux de rénovation de l’Institut français s’achèveront officiellement le 10 février 2018. Il y a un peu moins d’une année, ces travaux ont été confiés à Arcon, une entreprise algérienne. Actuellement, l’aménagement des lieux prend fin et on s’attelle ces derniers jours aux retouches de finition du plus grand institut français en Algérie, après celui de la capitale.

«Nous avons réussi à rénover, optimiser et moderniser cet institut dont le dernier aménagement remonte à 30 ans. Le taux d’avancement des travaux est actuellement de 90%», affirme, par ailleurs, Bertrand Furic. D’étage en étage, les contours du nouvel immeuble sont perceptibles, offrant un espace considérable à ses futurs occupants et visiteurs. «Au rez-de-chaussée, entièrement blindé, on a mis en place le service d’accueil et la salle de spectacles. L’espace, qui totalise une surface de 250 m², dispose d’un gradin rétractable de 100 places.

Au 1er étage, la même superficie est consacrée au Campus France, avec deux bureaux et trois box pour les entretiens. Mieux, une bibliothèque est prévue pour les abonnés au 2e étage, sans pour autant omettre un espace pour les enfants. A un étage plus haut, ce sont les bureaux du directeur et de son assistant qui partagent cet espace avec deux autres salles de cours ou d’examens. Quant à la médiathèque, c’est tout un autre palier qui lui a été réservé.

Tout ce beau monde pourra, par ailleurs, siroter une boisson chaude ou fraîche dans une très belle cafétéria, avec une extension sur terrasse dominant la ville», détaille le même responsable. Et de préciser : «L’entrée en exploitation de l’IF n’affectera pas les échanges réguliers avec les espaces culturels de la ville.»

Pour rappel, les travaux de rénovation de l’Institut français de Annaba, qui ont nécessité une enveloppe de plus d’un million d’euros, ont été lancés le 12 février 2017, sous la direction de David Queinnec, l’ex-directeur de cet institut. L’inauguration officielle interviendra à la mi-avril 2018.  
 

Mohamed Fawzi Gaïdi
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...