Régions Est Actu Est
 

Rentrée sociale à Souk Ahras

Un déficit en encadrement

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les employés administratifs subissent toujours de fortes pressions
Les employés administratifs subissent toujours de fortes pressions

Le départ massif des employés de la Fonction publique aura des répercussions immédiates sur le fonctionnement de certains services, à cause d’un déficit inévitable en moyens humains», estime une source au fait de ce dossier.

L’état des besoins et le recensement des postes potentiellement vacants étant parfois confiés aux responsables de seconde zone, eux-mêmes, tentés par la manipulation des postes, la tutelle des directions concernées ne saura que trop tard le déficit réel dans l’encadrement. Une guerre des chiffres est déjà engagée dans la majorité des directions aux fins de mieux maîtriser cette phase de contrôle décidée par les pouvoirs publics et maintenir la situation précaire qui caractérise la gestion des personnels. «Le secteur de l’éducation qui compte incontestablement le plus grand nombre de départs à la retraite, soit près de 1000 dossiers, dont des dizaines de désistements avant terme, est aussi le premier secteur où l’assainissement de la liste des postes d’emploi est difficile à maîtriser à cause d’un grand nombre de postes non identifiables et autres tombés en désuétude», a indiqué notre source, qui a ajouté que le secteur industriel, jusque-là relativement stable, connaît à son tour un départ massif à la retraite.

L’absence de possibilités d’avancement, le manque d’hygiène de travail et les risques majeurs auxquels se trouvent exposés les travailleurs, en sont quelques-unes des causes de cette fuite. Des employés des collectivités des plus expérimentés quittent au même rythme leurs postes pour venir allonger la liste des retraités. Voici la déclaration d’un ex-chef de service d’une commune de la wilaya de Souk Ahras : «Après tant d’années de dur labeur, aucun avantage n’est en vue et les pressions multiples que subissent les employés administratifs de la part des élus municipaux ne sont pas pour encourager la prolongation de la carrière professionnelle.»

Le recrutement dans le secteur de la Fonction publique étant organisé par voie de concours, la majorité des directions auront à gérer leurs services avec les moyens de bord. Autrement dit, le personnel recruté dans le cadre du DAIP (Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle), cette autre frange que l’on pousse au départ prématuré à cause d’une confirmation que l’on gère à la tête du client.

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...