Régions Est Actu Est
 

OPGI de Mila : Plus de 28 milliards de créances

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.01.17 | 10h00 Réagissez

Les clients mauvais payeurs de l’OPGI de Mila retiennent plus de 28 milliards de centimes de créances, soit près de 60% des droits de loyer, a indiqué le directeur général de l’Office, Laâour Youcef.

Plus de la moitié de ces fonds est retenue par les occupants des logements sociaux dans les communes de Chelghoum Laïd et Telaghma. Selon Laâour, les locataires de l’OPGI à Telaghma retiennent 7,9 milliards de centimes de droits de loyer, alors que les dettes de leurs pairs de la commune de Chelghoum Laïd s’élèvent à 7,5 milliards. Cette situation, qui se répercute sur les équilibres financiers du promoteur étatique, met ce dernier dans l’incapacité d’honorer les salaires de ses employés et moins encore ses engagements en matière des travaux d’entretien cycliques de son parc immobilier.

Le recours à la justice pour forcer la main aux mauvais payeurs n’a pas apporté, semble-t-il, les résultats escomptés, ce qui va nécessiter la mise en place d’une nouvelle stratégie basée sur la sensibilisation et le rapprochement des services de l’OPGI de leurs clients. Ainsi, le promoteur immobilier envisage de découper la wilaya en trois zones et d’installer une administration au niveau de chaque zone afin de faciliter les opérations de recouvrement des droits de loyer.

Le recours aux brigades mobiles de l’Office pour sensibiliser les locataires au sujet des contrats de location liant l’OPGI à ses clients est également envisagé. M. Laâour fait savoir, en outre, que son administration n’écarte pas la mise en application du décret exécutif 310-16 autorisant le propriétaire à réclamer les droits de loyer aux sous-locataires, car beaucoup de logements sociaux, explique-t-on, sont sous-loués, autrement dit occupés par des personnes autres que les vrais bénéficiaires. Soulignons que durant l’année 2016, une trentaine de locataires insolvables ont été traduits en justice par le promoteur public.  

K. Bouabdellah
 
 
Votre réaction
 
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Les Blogs d'El Watan